Le Temps de Vivre...

20 février 2014

Prémices...

Ne serait-ce pas déjà le printemps qui pointe son nez ?

 

3-DSC01780

 

Les petites fleurs se glissent un peu partout...

 

2-DSC01779

 

 

... et jusque dans les tricots !...

 

1-DSC01752

 

 

 

Posté par Pipoune72 à 23:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


12 février 2014

Visite du salon

Au plein milieu d'une période totalement surchargée de boulot, je me suis offert une petite parenthèse vendredi soir, une bouffée d'oxygène, pour aller visiter le salon de l'Aiguille en Fête à la porte de Versailles.

 

1-IMG_4368

 

En effet, grâce à Christelle, j'ai eu la chance de gagner une invitation pour ce grand moment de fête pour tous les amoureux du fils et des aiguilles. Ce genre de cadeau ne se refuse pas, et malgré mon emploi du temps ultra chargé, j'ai sauté dans le RER après ma journée de boulot vendredi et je suis allée me régaler de belles étoffes, de laines soyeuses et colorées et surtout de belles rencontres avec des personnes aussi chaleureuses que passionnées.

J'ai passé un très bon moment dans les larges allées du salon, presque désertes. Oui oui, car cette année, le salon proposait une soirée nocturne et c'était visiblement une bonne idée car, contrairement à la dernière fois, les stands n'étaient pas pris d'assault et on pouvait circuler tranquillement, prendre le temps de regarder, d'admirer, de flâner sans se faire bousculer, et aussi de papoter avec les visiteuses ou les animatrices des stands. Une vraie bonne idée ce nocturne !

Bon, je dois avouer que malgré toutes mes bonnes résolutions, je n'ai pas pu m'empêcher de ramener quelques menues fournitures...

Vous voulez voir ?

Allez, je commence par la galerie bleue...

 

2-DSC01676

3-DSC01683

 

De beaux voiles de coton, à des prix épatants (5,50 € le mètre !!), sur le stand d'EuroTissus. Ils vont ouvrir une boutique à Paris, vers République, au mois de mars. Inutile de vous dire qu'avec un rapport qualité prix pareil, je vais y aller faire un tour...

Quelques pelotes d'Arobas chez Plassard, une commande de MaxiPoulette qui veut absolument un cache-coeur (alors que j'avais plutôt prévu une tunique, ahem...).

De jolis boutons à 20 centimes piochés dans une immense caisse pleine à rabord.

Deux feuilles de transfert pailletés achetés chez Ki Sign, en plus de flex blancs et noirs.

Un coupon de 50 cm de liberty en velours, acheté chez Tissus Anglais à 19 € le mètre, très intéressant pour les petites jupes d'hiver. Je connaissais la boutique pour ces liberty imbattables et pour le petit accent plein de charme de sa responsable, mais je ne savais pas que le Liberty existait aussi en velours et j'ai été bluffée par sa finesse. Une belle découverte déclinée en bleu ici et en beige un peu plus bas...

 

Je me suis aussi constitué une petite galerie rose et prune... (c'est vrai que ça manquait à la maison, ahem...)

 

5-DSC01690

 

4-DSC01688

 

Cette fois, les pelotes sont de la Rialto DK de chez Debbie Bliss, achetée à -40% chez So Fil. 4,50 € pour de la pure laine utlra douce et ultra lavage, c'était une affaire. Je les destine à un Flower Cardigan pour MiniPoulette.

 

Et puis, pour faire bonne mesure, des tons plus neutres dans une galerie de beiges et d'ocres... où on retrouve le liberty velours beige fleuri cité plus haut... accompagné de deux cotons imprimés pour des petits tops d'été tout légers.

 

6-DSC01705

 

Avec aussi une petite tuerie dénichée chez Aimée de l'Oisiveté, où j'ai passé un temps infini à me décider tant les laines et les couleurs étaient toutes plus belles les unes que les autres : un échevau d'Alice, de chez Juno. Un mélange tout doux de laine, de soie et de cachemire, dans une couleur très subtile de beige rosée, pour me tricoter un petit doudou de cou (bah tiens ! Y'a pas de raison de s'oublier non plus !).

 

7-DSC01720

 

Je suis rentrée chez moi à 22h30, épuisée mais ravie, avec des petites étoiles plein les yeux de toutes les merveilles que j'avais vues.

Et maintenant, mes doigts fourmillent, mes ciseaux frétillent, mes aiguilles s'impatientent, et j'espère bien vous montrer quelques réalisations très bientôt !

 

Posté par Pipoune72 à 00:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 janvier 2014

Anniversaire Pyjama Party : la fête !

Après les invitations et les préparatifs, le jour J est arrivé ! On y était !!

Place à la pyjama Party pour les 8 ans de MaxiPoulette !

 

1-DSC01111-001

 

Dès le matin, on a installé la maison pour accueillir les 4 invitées.

On a commencé par utiliser les grands tissus que j'avais cousu...

01-DSC01054

02-DSC01055

 

Ca y est, vous avez pigé ?

Pour la pyjama party, on voulait faire les choses en grand, alors on a monté une immense yourte au beau milieu du salon !

Le canapé a été poussé sur le côté pour libérer l'espace du salon, puis le grand tissu rose a été attaché comme on a pu dans la pièce : le milieu a été fixé au plafonnier, les côtés ont été accrochés sur les tringles à rideaux et sur des béquilles fixées dans le canapé.

 

04-DSC01058

 

Le fond de la tente a été accroché sur la cheminée. Et devant, on a ménagé une ouverture en guise de porte.

 

03-DSC01056

 

Il y avait une belle hauteur sous barreaux !

 

1-DSC01059

 

Au fond de la tente, j'ai installé un joli lampadaire pour éclairer, et au plafond, j'ai accroché une lanterne IKEA que j'utilise habituellement pour Noël. C'était trop dangereux de mettre une bougie dedans mais par contre, c'était idéal pour placer une petite veilleuse pour la nuit ;-)).

 

2-DSC01136

 

Nous avons accroché une jolie guirlande lumineuse à l'entrée, et recouvert les matelas avec le tissu gris argenté qui a fait office de grand drap de dessous. Puis nous avons habillé l'intérieur de la tente avec des tas de coussins, d'édredons et de couettes, pour confectionner un petit nid douillet ! Au final on a obtenu une belle tente de presque 12 m2 au sol, permettant d'installer confortablement 5 matelas.

 

3-DSC01062

 

Pour ma part, je m'y serais bien installée pour la sieste, et je ne suis pas la seule car toutes les mamans des invitées m'ont demandé d'organiser une soirée pour les mamans sous la tente après la pyjama party !

 

Ensuite nous avons préparé la table de la salle à manger, en face de la yourte. J'ai positionné la tête de lit à une extrémité de la table (on l'a fixée grâce à des dictionnaires posés sur le revers en carton), puis j'ai recouvert le reste de la table avec une housse de couette qui a fait office de nappe. Quelques nounours, un oreiller et une guirlande de fleur glissée autour du pilier ont suffit à donner l'impression d'un vrai lit en guise de table.

 

1-DSC01064

 

A 17h, les invitées sont arrivées, et tout de suite, la tente a été l'attraction ! Elles se sont précipitées dessous, et on a entendu des gloussements, des rires, des débuts de bataille de polochons, l'ambiance a démarré tout de suite !

 

15-DSC01090

 

On a ouvert les festivités par quelques jeux avec des plumes, pour rester dans le thème de la pyjama party. Le premier jeu consistait à lâcher une plume au-dessus d'une invitée, assise par terre. Elle devait maintenir la plume en l'air le plus longtemps possible grâce à son souffle uniquement. Celle qui tenait le plus longtemps avait gagné. Ce jeu a bien marché, c'était très rigolo de les voir apprivoiser leur souffle et l'envoyer au bon moment sur les plumes. Les plus fortes ont réussi à maintenir leur plume en l'air plus d'une minute... Epatée j'ai été ! On a fait trois rounds tellement le jeu leur a plu.

 

1-DSC01069

 

Le second jeu était plus calme : face à face, deux par deux, les joueuses avaient chacune une plume en main et cherchaient à chatouiller leur adversaire. La première qui riait avait perdu ! Une autre version du "Je te tiens par la Barbichette" en quelque sorte... Autant vous dire que MaxiPoulette qui est hyper chatouilleuse n'a pas été très forte à ce jeu là !! Elle rigolait rien qu'en voyant la plume adverse s'approcher !

 

10-DSC01077

 

Après ça, il était temps de passer à une activité manuelle. Toujours pour coller au thème, j'avais acheté à chaque participante une petite trousse de toilette en coton blanc que je leur ai proposé de customiser. Pour cela, j'ai mis à leur disposition des tissus, des rubans, de la colle textile, des pochoirs et des feutres textiles, des strass et autres papiers brillants thermocollants etc etc.

 

11-DSC01079

 

Elles se sont toutes attelées à la tache avec sérieux et passion et je dois dire que j'ai été épatée du résultat. Chacune a fait une oeuvre personnelle originale et très réussie ! Je n'étais là que pour les conseiller et pour coller les découpages au fer à repasser, mais pour le reste, elles ont tout fait elles-mêmes.

 

12-DSC01081

14-DSC01083

13-DSC01082

 

Cette activité était une réussite, elles sont restées plus de 3/4 d'heure dessus. Ca a juste été un peu compliqué de gérer les différences de temps passé sur la création des trousses, entre celles qui avaient fini au bout de 30 min, et celles qui auraient bien continué encore une heure de plus. Je n'ai pas trouvé évident de gérer ce décalage, il aurait peut-être fallu que je trouve une animation tampon mais je n'ai pas su laquelle proposer.

 

16-DSC01094

 

Après ça, PapaPoulette a animé le dernier jeu de la soirée, pendant que je m'affairais à préparer le repas. Il a organisé un traditionnel jeu de mimes, sauf que toutes les expressions et mots à mimer étaient en lien avec le thème de la pyjama party. Du plus simple au plus compliqué, on a bien ri devant les mimes ingénieux ou comiques des invitées.

Ensuite, c'était le temps des cadeaux, tout en prenant l'apéritif. C'est donc un verre de jus de fruit à la main et armée de quelques chips que MaxiPoulette a ouvert ses paquets. Un temps fort de l'anniversaire comme il se doit.

 

17-DSC01097

 

Toutes ces émotions creusent, et nous avons donc proposé aux invitées de passer à table. Pour le repas, je ne me suis pas compliqué la vie, j'ai prévu un menu "croque-copines". Autrement dit, on a revisité le croque-monsieur, en mettant à la disposition de ces demoiselles plein d'ingrédients variés pour composer leur propre "croque copine", à déguster chaud ou froid, selon les goûts.

 

1-DSC01100

 

Il y avait du pain de mie, des buns et des wraps pour les supports, et pour la garniture, du jambon, du saumon fumé, plein de sorte de fromages, des rondelles de tomates, de concombre, d'oignons grillés, de cornichons, des feuilles de salade ainsi qu'un assortiment de sauces, genre sauces de pierrade. C'était rigolo de les voir réfléchir à leur sandwich idéal, et de différencier les compositions, des plus simples aux plus périlleuses (du genre 15 cm de haut...). Elles n'ont finalement pas beaucoup mangé mais elles se sont bien amusées, je crois. Et bien sûr, manger sur un lit, ça les a bien fait rigoler.

Pour le dessert, on a apporté le gateau d'anniversaire. J'avais fait un gateau au chocolat tout simple dans un moule rectangulaire, que j'ai habillé d'un traversin et d'un oreiller en pâte d'amande blanche, ainsi que d'un revers de drap en pâte d'amande rose. Quelques perles colorées pour matérialiser la couette et le tour était joué : nous avions un lit d'anniversaire !

 

19-DSC01112

 

MaxiPoulette a soufflé ses bougies, puis elle a voulu qu'on les rallume et que chacune des personnes présentes en souffle une. C'était un joli moment d'émotion.

 

A la fin du repas, je leur ai offert les kits dentifrice et brosse à dent (voir les préparatifs) à mettre dans leur trousse de toilette customisée, et, curieusement, tout le monde a été super motivé pour aller se brosser les dents ! Je ne vous dit pas les fous-rires au moment de se mettre en pyjama et de se retrouver dans la salle de bain !

 

24-DSC01053

 

Pour la soirée, on avait prévu un film sous la tente. Pour ça rien de plus simple ! Vu que la tente était dressée dans le salon, il a suffit de relever le pan du fond pour découvrir la télé devant des hoo et des haaa ébahis.

 

21-DSC01130

 

Un bon film adapté à leur age en VOD, un saladier de pop-corn caramélisés tout juste préparé, et roule ma poule ! Sauf que, sauf que, sauf que... rien ne s'est passé comme prévu !

En effet, la VOD n'a jamais voulu marcher. PapaPoulette s'est vainement battu avec la box Numéricable pendant 20 min avant de déclarer forfait devant des poulettes impatientées... On frolait la catastrophe.

MamanPoulette a alors sorti le film de secours, sur DVD celui-là, une valeur sûre de son enfance : Labyrinthe. Ouf, on était sauvés !

Sauf que, sauf que, sauf que... MamanPoulette avait un peu oublié le film (forcément aussi, depuis l'enfance, ça commence à dater...), et avait notamment zappé le fait que le début du film est assez inquiétant, vu qu'il se passe le soir dans une chambre sombre où des gobelins apparaissent pendant un violent orage... Et que le reste du film est certes fantastique, mais assez sombre aussi... Bref, au bout de 10 minutes de film, nous avions deux princesses cachées sous leur couette et deux autres qui ne disaient plus rien. Seule la dernière poulette était relativement tranquille, vu qu'elle avait déjà vu le film...

Deuxième ratage...

On a préféré arrêter le film car on ne se voyait pas gérer 5 cauchemars en même temps entre 2 et 3h du matin... Alors Zorro PapaPoulette a sauvé la situation en lançant le second film de secours (un peu improvisé, celui-lui là, je l'admets), à partir d'un enregistrement fait il y a quelques mois. Les filles ont donc finalement regardé Rio, un très bon dessin animé bien plus festif et drôle que le précédent, avec des musiques très entraînantes.

 

 

22-DSC01137

 

 

Ce qui fait qu'à 23h, à la fin du film, les filles dansaient la samba sous la tente et que ça a quand même été un peu compliqué pour les inciter à dormir...

Après quelques péripéties, agitations, délégations syndicales dans la chambre des parents, et deux remises au calme parentales (celle de Môssieu ayant été plus convaincante que celle de Môdame, ahem...), à minuit et demi, tout le monde dormait (ou disons que nous n'entendions plus les chuchotis...) et nous sommes allés nous couchés nous aussi.

 

23-DSC01141

 

Le lendemain matin, réveil un peu tardif et petit déjeuner royal au programme : chocolat au lait, jus d'orange pressé, croissants, brioche, pain frais, beurre et confiture maison, le grand jeu ! Rien de tel pour se remettre d'une nuit courte et agitée. Ensuite, les miss ont joué à quelques jeux de société en attendant les parents, puis tout le monde est rentré chez soi, visiblement très content !

 

Et chez nous ? MaxiPoulette a A-D-O-R-E son anniversaire et n'était pas peu fière d'avoir organisé la première Pyjama Party de la bande. MiniPoulette, qui s'était exilée chez un copain pour la nuit, a squatté la tente dès son retour et n'a plus voulu en décoller. Et MicroPoulette a apporté tous ses livres et ses doudous sous la tente et s'est beaucoup amusée à essayer de garder l'équilibre en marchant sur les matelas. Du coup, interdiction formelle de démonter la yourte, elle est restée en place pendant les 3 jours qui ont suivi !

 

4-DSC01109

 

Voilà, j'espère que ce billet vous a plu et qu'il vous donnera des idées pour organiser vos propres fêtes. Je voudrais terminer en remerciant Ciloubidouille à qui j'ai emprunté plein d'idées pour cet anniversaire. Cette fille a une créativité de génie !! En tout cas, moi, elle m'inspire drôlement ! C'est en partie grâce à elle que cette pyjama party a été si réussie.

Je réfléchis déjà à des recyclages possibles de la tente pour d'autres thèmes d'anniversaire... Si vous avez des idées... Parce que comme le signalait Samarie, y'a d'autres poulettes derrière qui ne veulent pas être en reste ;-)).

 

2-DSC01124

 

 

02 janvier 2014

Bonne Année 2014 !

1-DSC01399

 

Je vous souhaite une très belle, très douce et très lumineuse Année 2014 !

Pleine de petites et grandes joies, de fantaisie, de rires et de bonne humeur et de bons moments partagés avec ceux que nous aimons !

Puisse-t-elle nous permettre d'améliorer notre capacité à voir les bons côtés, à créer les moments magiques, à nous réjouir des vraies richesses de notre vie.

Que cette nouvelle année soit l'occasion pour nous d'aller encore un peu plus loin sur notre chemin vers nos projets et vers nos rêves !

Une année pleine de bonheur, de santé, de vie et de créativité !!

 

 

Posté par Pipoune72 à 11:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

30 décembre 2013

Anniversaire Pyjama Party : les préparatifs

Sitôt les invitations envoyées, nous nous sommes attaquées aux préparatifs de la fête. Je dois dire que sur ce coup-là, ça a été assez tranquille, les préparatifs ont tenu en une petite poignée de soirées. Rien à voir avec la préparation de l'anniversaire des sorcières que avait été bien plus prenante.

Qui dit pyjama party, dit oreiller, polochons, lit, couette, rêves, sommeil. J'ai essayé de construire l'ensemble des animations de l'anniversaire autour de ces mots-clés.

Pour la déco, je voulais quelque chose de light, vu que le reste serait déjà assez imposant (vous verrez pourquoi plus tard...). Avec MaxiPoulette, nous avons fabriqué des guirlandes en plumes que nous avons accrochées au plafond. C'est facile à faire, les enfants peuvent participer, et en plus, on peut les réutiliser pour plein d'autres occasions. Pour ma part, je les ai recyclées comme décoration de Noël en les accrochant le long de mes rideaux.

D'abord il faut des plumes. On en achète très facilement dans n'importe quel magasin de loisirs créatifs pour quelques euros. Nous avons choisi d'associer des plumes roses et blanches.

 

03-DSC01006

 

Ensuite, on coupe un cordonnet fin à la longueur voulue. Puis on attache dessus les plumes, en faisant un double noeud simple sur le cordonnet. On glisse la plume dedans, on serre, et c'est fini !

 

05-DSC01010

 

04-DSC01019

 

On répète l'opération régulièrement pour compléter la guirlande. Ici on avait une plume tous les 20 cm environ, mais libre à vous de faire plus ou moins serré.

 

08-DSC01015

 

Ensuite il ne reste plus qu'à accrocher les guirlandes au plafond et voilà, une salle à manger plongée dans l'univers onirique !

 

09-DSC01020

 

J'aime bien le rendu aérien de ces petites plumes échappées tout droit d'un oreiller et qui semblent flotter au plafond. Pour compléter les guirlandes, on avait aussi fixé des plumes sur la porte d'entrée, sur les fenêtres, un peu partout quoi, avec de la Patafix.

 

Pour le reste des préparatifs, j'ai travaillé le soir pour garder la surprise à MaxiPoulette.

J'ai d'abord préparé une tête de lit en carton qui allait constituer un décor de table, selon l'idée de Ciloubidouille.

J'ai d'abord découpé un grand carton (c'est pas ce qui manque ici, ahem....) à la forme voulue. J'ai prévu qu'une partie du carton serait pliée en revers et faire une sorte de trépier pour poser la tête de lit sur une table. 

 

10-DSC01026

 

Ensuite, j'ai ressorti un fond de pot de peinture beige (c'est pas ce qui manque non plus...) et j'ai barbouillé le carton.

 

11-DSC01027

12-DSC01028

 

Quand c'est sec, c'est le moment où on peut laisser aller sa fibre artistique pour dessiner le lit de ses rêves, enfin je veux dire le lit de rêve d'une princesse de 8 ans ;-).

 

13-DSC01032

 

Pour ma part, j'ai utilisé un marqueur noir, un marqueur argenté et quelques feutres ultra-lavables pour la mise en couleur.

L'avantage avec l'encre des feutres ultra-lavables, c'est qu'elle glisse sur le carton peint. On peut donc l'étaler avec un morceau de papier absorbant ou un chiffon pour atténuer les couleurs et obtenir un rendu estompé très naturel. C'est la technique que j'ai utilisée pour imiter le capitonage de la tête de lit.

 

14-DSC01033

 

15-DSC01034

 

Pour le rendu des montants de lits en fer forgé, j'ai utilisé le marqueur argenté. Puis j'ai personnalisé la tête de lit pour sa propriétaire et en fonction de l'occasion !

Et voilà le résultat fini :

 

16-DSC01039

 

Sympa, non ? On croirait une vraie ! D'ailleurs, MaxiPoulette l'a tellement adorée que je l'ai fixée devant la vraie tête de son lit après la fête. Et bien entendu, MiniPoulette veut la même...

 

Pour les petits cadeaux traditionnellement distribués aux invitées au cours de la fête, j'avais aussi envie de rester dans le thème. Alors, j'ai repris une idée de Ciloubidouille : j'ai acheté des brosses à dents, des tubes de dentifrice et quelques rouleaux de tissu adhésif...

 

17-DSC01029

 

J'ai habillé les tubes de dentifrice en les enroulant dans du tissu adhésif. Fastoche ! Le tissu adhésif en rouleaux, ça ressemble à du masking tape, sauf que c'est du tissu, pas du papier, ce qui fait que cela résiste mieux à l'eau et à l'humidité. Malin pour des affaires de toilette !

Pour les brosses à dent, j'ai pris le soin de préparer un patron que j'ai reporté sur le "masking tape" pour qu'il habille pile poil les brosses à dent.

 

19-DSC01042

20-DSC01043

21-DSC01045

22-DSC01047

 

Ensuite, on peut s'amuser avec les couleurs et les motifs et laisser libre court à son imagination et à sa fantaisie !

 

23-DSC01049

 

Facile à faire, et beaucoup d'effet. Quoi de plus utile qu'un kit brosse à dent + dentifrice pour une soirée pyjama ? En tout cas, les invitées ont adoré ce petit cadeau et c'était la fête pour se brosser les dents le soir de la pyjama party (et les soirs d'après, si j'en juge le retour de certaines mamans ;-)). Trop maligne, je suis !

 

24-DSC01053

 

Et puis, j'ai fait un peu de couture aussi... Je ne vous dit pas tout aujourd'hui, mais juste que j'ai trouvé un maaaaagnifique tissu rose princesse, un peu moiré, assez léger mais opaque tout de même, en 280 cm de largeur chez les Tissus des Ursules. Coup de bol, il était en solde ! J'en ai acheté... heu... 13 mètres, ahem !

 

02-DSC00968

 

Je l'ai découpé en 4 bandes que j'ai assemblées à la surjeteuse (ce qui m'a fait gagner un temps fou !) pour obtenir un immense rectangle de 7 mètres sur 5 m. J'ai trouvé le même tissu en gris perle et j'en ai acheté 3 mètres. J'ai juste surjeté les bords pour obtenir un rectangle presque carré de 3 mètres sur 2,80 m.

 

01-DSC00965

 

Voilà, c'est tout pour les préparatifs ! Pas grand chose, comme vous voyez !

Et pour savoir ce que j'ai fait de ces deux grands pans de tissus, rendez-vous au prochain billet...

 

 



03 décembre 2013

Anniversaire Pyjama Party : l'invitation !

Il y a un mois et demi, MaxiPoulette a eu 8 ans.

8 ans ??

8 ans !!!!

Aïe aïe aïe, carambar ! A 8 ans, on n'est plus une petite fille, mais on n'est pas encore une pré-ado. S'agissait donc de trouver un plan d'anniversaire qui ne fasse pas bébé, mais où on ne laisse pas les enfants livrés à eux-même non plus, tout en ayant un esprit magique-festif-inventif, et qui ne soit pas l'anniversaire de tout le monde ! Un truc qui marquerait les esprits, qui ferait briller les yeux... Un anniv' dont on parlerait longtemps, quoi !

Après le succès de l'anniversaire des sorcières de l'an dernier, le cahier des charges était serré... J'étais au taquet !

 

Après avoir feuilleté quelques pages internet pour me donner des idées, je me suis encore une fois appuyée sur les géniales idées de Ciloubidouille, et j'ai proposé à MaxiPoulette d'organiser une Pyjama Party pour fêter ses 8 ans !

 

100% pyjama party - Céline Potard

 

Pour ceux qui viendraient de la planète Mars ou du siècle dernier, une Pyjama Party consiste à inviter ses copines à passer la soirée et la nuit à la maison. On se met en pyjama, on rigole, on se balance des polochons, on se raconte ses petits secrets, on joue à des trucs de filles, on regarde des films en mangeant des tucs gras et salés, bref c'est la fête !

Comme MaxiPoulette me tanait depuis le déménagement pour inviter ses amies de l'ancienne école à venir dormir à la maison, vu qu'elle a maintenant sa chambre à elle et que la-dite chambre est assez grande pour accueillir une ou deux copines, j'étais à peu près sûre qu'elle serait partante. Le seul hic, c'est que du coup, on allait être obligé de limiter le nombre d'invités (bah hey, je fais pas hôtel moi, non plus...).

Malgré cette petite contrainte, MaxiPoulette n'a pas hésité une seconde et a tout de suite été emballée par l'idée d'une Pyjama Party. Elle a soigneusement sélectionné 4 meilleures amies (celles de la première heure, qui sont là à tous les anniversaires depuis le premier et qu'on regarde petit à petit se transformer en grandes filles, la larme à l'oeil ou presque...) et on s'est lancé dans la fabrication des invitations.

 

Objectif : faire comprendre visuellement de quoi il s'agit !

Depuis les petits chapeaux de sorcières de l'an dernier, vous savez combien je raffole des invitations originales, visuelles, en volume si possible, et qui disent déjà à quel point la fête va être hors du commun ! Pour moi, l'invitation doit être une fête à elle toute seule ! Elle doit donner un avant-goût de l'ambiance et du style de la fête et doit remplir d'impatience et de curiosité l'heureuse destinataire.

Pour la pyjama party, puisqu'il s'agissait d'inviter les copines à venir dormir, quoi de plus parlant que d'envoyer un oreiller ?!!

 

DSC00959

Une petite photo imprimée pour montrer MaxiPoulette en pleine action, un petit texte sympa et informatif, un peu de couture, et le tour était joué !

Je vous montre comment on a fait ? Suivez-moi !

 

Première étape : préparer la maquette de l'invitation

On a d'abord improvisé une petite séance photo, avec MaxiPoulette dans le rôle titre, et une seule consigne pour son jeu d'actrice : faire semblant de dormir !! Après bien des rigolades, et des photos en pagaille, on a finalement arrêté notre choix sur celle-ci :

DSC00859

 

Elle avait le mérite de bien montrer MaxiPoulette dans son lit, avec son doudou, presque prête à dormir, mais tout en gardant un air espiègle qui collait tout à fait à l'esprit de la soirée.

Ensuite, on a préparé un document PowerPoint sur l'ordinateur en traçant simplement deux carrés de même taille (11 cm de côté), positionnés côte à côte. Dans le premier carré, on a collé la photo, et dans le second, MaxiPoulette a rédigé le texte de son invitation :

 

DSC00927

 

Au final, on a obtenu ceci, que nous avons simplement imprimé sur du papier transfert (qui sert par exemple à customiser les Tee-Shirts).

 

Invitation1

 

Deuxième étape : préparer les faces de l'oreiller

J'ai ressorti du garage mes tissus de récup' (carton n°112, ahem...) et sélectionné un vieux tee-shirt blanc, dans lequel MaxiPoulette a découpé deux carrés identiques, d'environ 13 cm de côté.

Avec le fer à repasser, elle a ensuite transféré son invitation sur les carrés de tee-shirt.

 

DSC00933

 

Une fois refroidi, on retire le papier de protection...

 

DSC00934

 

... et wouaaaaaaaahhh, on découvre le texte imprimé sur le tee-shirt ! C'est magique !

 

DSC00935

 

Même procédure sur l'autre carré pour transférer la photo de la "dormeuse".

 

DSC00940

 

On se retrouve donc avec deux carrés imprimés qui constitueront la base de notre oreiller-invitation.

Et c'est là que Maman Poulette intervient !...

 

Troisième étape : ahhhhh, un peu de couture !!

Imaginez ! Six mois sans toucher à une machine à coudre, je ne vous raconte même pas mon excitation quand j'ai ressorti ma surjeteuse de son carton ! Bon, installation sommaire et provisoire, vu que mon atelier n'existe pour l'instant que dans mes rêves, mais installation quand même !

Donc, un petit coup de surjeteuse tout autour des carrés posés l'un sur l'autre, envers contre envers, et hop ! voici des sacs-oreillers vite faits bien faits ! Evidemment, on ne fait pas sa blonde, on n'oublie pas de laisser une ouverture sur un des côtés...

 

DSC00941

 

 

DSC00948

 

 

Ensuite, il ne reste plus qu'à remplir des petits sacs avec de la bourre, à fermer l'ouverture (la surjeteuse a encore frappé chez nous, mais ça peut très bien se faire à la MAC ou même à la main) et le tour est joué, on se retrouve avec un très joli coussin bien joufflu !

 

DSC00959

 

Pour la touche fun, j'ai cousu des petits oursons en feutrine qui pendouillent le long des oreillers, histoire de rappeler aux invitées de ne pas oublier d'amener leur doudou.

 

Et voilà ! On fabrique autant d'oreiller que d'invitées (plus un exemplaire pour chacune des Poulettes de la maison si on ne veut pas d'histoires, ahem...) et il ne reste plus qu'à glisser les invitations dans les boîtes aux lettres, ou à les donner en mains propres.

 

Je dois dire qu'on a eu un gros gros succès avec ces petits oreillers d'invitations ! Ils ont vraiment fait craquer les copines de MaxiPoulettes, qui m'ont avoué avoir dormi avec toute la semaine, jusqu'à la soirée ! Et toutes impatientes qu'elles étaient, les copines ! (Bon, les mamans des copines m'en veulent à mort de leur pourrir le score avec mes invit', mais ça, c'est une autre histoire ;-))).

 

DSC00964

 

Allez, c'est pas le tout d'avoir des invitations tip top, va falloir assurer pour la fête !

 

08 novembre 2013

Au coin du feu...

Je ne sais pas vous, mais moi, quand les jours raccourcissent, que le froid humide se faufile sous les manteaux d'hiver tout juste ressortis des armoires, et qu'il se met à faire nuit quand on rentre du boulot, ça me donne des envies de cocooning devant la cheminée, en regardant danser les flammes, un chat sur les genoux et un tricot entre les mains. Des envies de châtaignes grillées, de douce chaleur flamboyante, de crépitements joyeux.

 

Alors pour le chat, c'est mal engagé, mais pour le reste, ça doit pouvoir s'arranger !

Côté tricot, un petit bonnet en pilou à destination de ma charmante toute petite petite nièce s'attarde sur mes aiguilles, miraculeusement retrouvées au fond d'un carton dans le garage. Il progresse trèèèèèèèès lentement, mais enfin, il progresse et peut-être qu'un jour d'ici un an ou deux, je pourrais vous le présenter (ahem...).

Heureusement que la cheminée a avancé bien plus vite que le tricot...

Vous vous souvenez  ? Vous en étiez restés là :

 

IMG_3069

 

 

 

Grâce à un beau cadeau de mon papa, nous avons pu faire installer une très belle cheminée Coulmeau (modèle Pera), avec un foyer fermé Totem visible sur 3 faces et une vitre entièrement escamotable dans le manteau. Nous avons confié notre projet à Brisach, dont deux installateurs sont venus poser la nouvelle cheminée.

Il y a d'abord eu la pose du foyer (gros bidule de 150 kg qu'ils ont mis en place à deux sans sourciller...) :

 

IMG_3599

 

 

Puis le tubage du foyer, la pose de bouches de sortie d'air chaud à l'étage, la mise en place de la pierre (et hop, encore 150 kg à porter !) et enfin la pose des placos de parement.

 

IMG_3604

 

 Le tout a été mené très rondement, grâce à deux ouvriers efficaces et costauds. Je vous passe les détails des erreurs de métrage de Brisach qui ont occasionné une très très grosse colère de ma part contre le commercial de Brisach, et un retour usine de la pierre pour mise aux bonnes dimensions... Quand même c'est dingue d'avoir à se fâcher si fort pour obtenir ce qu'on a simplement acheté... Enfin bon, après deux semaines de délai supplémentaire, on avait ce qu'on voulait, et si ce projet a été mal géré en amont, la pose elle, s'est vraiment super bien déroulée.

C'est ainsi que quelques heures seulement après le début d'installation, nous avons pu découvrir ceci :

 

IMG_3609

 

IMG_3618

 

Comme vous voyez, la vitre peut disparaître intégralement dans le manteau de la cheminée, ce qui permet de profiter d'un feu totalement accessible lorsqu'on en a envie, ou de fermer le foyer lorsqu'on ne veut plus assurer de surveillance active du feu. Pratique !

 

Nous avons choisi des briques noires, et une très belle ardoise brute (on appelle ça le Palis Ardoise).

 

IMG_3948

 

 

Très vite, j'ai sorti mon enduit, ma peinture blanche et mes pinceaux pour révéler toute son allure à notre nouvelle cheminée :

 

IMG_3950

 

IMG_3951

La classe, non ?

 

 

Et enfin, aux premiers froids, nous avons inauguré officiellement la cheminée !

On frotte la première allumette !! Excitation !

 

DSC00699

 

On joue du soufflet, on s'inquiète pour les débuts du feu...

 

DSC00706

 

On place les grosses bûches au mieux, on s'applique...

 

DSC00708

 

Quel suspens ! Mais après quelques minutes, le feu était bel et bien parti !

 

DSC00720

 

Cette cheminée tire super bien, on voit le feu de partout dans la pièces à vivre, et on adore son look ! Bref, nous sommes ravis !!

 

DSC00721

 

DSC00725

 

 

Et bien sûr, elle permet de faire ça :

 

photo

 

Pour terminer, je vous propose un petit jeu avant / après :

 

IMG_1584

Avant...

IMG_3951

Après !

 

 Nous, on ne regrette vraiment rien !

 

IMG_4050

 

En tout cas, y'en a deux ici qui ont tout compris...

Et vous ? Elle vous plaît ? 

 

 

Posté par Pipoune72 à 00:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 septembre 2013

Dressing

Tandis que les ouvriers s'affairaient au rez de chaussée pour démollir la maison, nous avions un objectif de taille pour l'étage : ranger tout ça :

 

IMG_3707

 

Heureusement pour nous, notre maison possède une pièce dédiée au rangement, accolée à notre chambre, j'ai nommé The Dressing !

 

IMGP0755

 

Evidemment, vu comme ça, on voit bien qu'il va y avoir pas mal d'heure d'efforts avant de pouvoir ranger le moindre Ticheurt (orthographe made in MaxiPoulette). Alors, on a remonté nos manches et on a refait... heu... à peu près tout, du sol au plafond.

 

D'abord, la préparation des murs et du plafond :

Décollage du papier peint rose délavé beurk (aussi long et pénible que dans la cuisine, vu que le papier était collé directement sur le placo)

 

IMG_3288

 

Rebouchage des trous, des déchirures du placo, des irrégularités du plâtre (comme le métier commence à rentrer un peu, deux passes d'enduit ont suffi cette fois).

 

IMG_3626

 

Ponçage et lessivage des surfaces bien entendu...

 

Ensuite, la peinture (le moment de satisfaction !) :

Et hop ! une couche d'impression qui fait tout de suite plus propre !

 

IMG_3631

 

Et hop ! une couche de peinture sur le plafond

[Apparté pour les futurs peintres : j'ai utilisé la peinture Hermina de chez Seigneurie pour mon plafond et j'ai été bluffée par la qualité de cette peinture. Comme quoi, les peintures pro, c'est quand même autre chose ! Super agréable à étendre, aucune trace de reprise, séchage lent et elle se tend toute seule, magique ! Je recommande à fond !]

Et hop ! deux couches de peinture sur les murs (Ondykid Soie de chez Zolpan, un rendu velouté superbe, et lessivable avec ça !).

 

IMG_3653

C'est beau, non ?

 

Il restait encore quelques petits détails : les finitions (vous savez ces petits bidules pénibles qui restent pour vraiment peaufiner mais qui prennent un temps fou)

- poser les plinthes :

 

IMG_3658

Dehors, on scie, on coupe, on rabote...

 

IMG_3667

En haut, on mesure, on vérifie l'horizontalité, on cloue...

 

IMG_3692

Et voilà, le résultat ! Ca fait net !

 

- Poser les seuils de porte entre dressing et salle de bain puis jointer les espaces vides :

 

IMG_3688

 

- poser une sublime rampe de spots pour remplacer le plafonnier si vieux qu'il était presque opaque:

 

DSC00031

 

- repeindre les portes et changer les poignées à dorures passées par des poignées métal brossé plus dans notre style:

 

DSC00016

 


On en arrivait enfin à l'essentiel : le montage des meubles

Début de montage des caissons (Castorama Darwin) :

 

IMG_3697

 

Et quelques heures plus tard : un dressing top moumoute !

  • Le côté de Mâdâme :

DSC00015

 

DSC00018

 

avec ses casiers, ses tiroirs, ses penderies, son porte pantalon extractible et sa tablette coulissante, hyper pratique pour poser le linge à ranger ou composer sa tenue... Manque juste un range-chaussures coulissant (en rupture de stock...).

 

  • Le côté de Môssieu :

DSC00036

 

avec, heu..., la même chose en plus grand (parce qu'il faut aussi ranger le linge de maison, la literie, les affaires de bureau etc etc etc...).

 

  • sans oublier le coin miroir pour s'admirer...

 

DSC00019

 

Allez, une petite vue d'ensemble pour finir :

 

DSC00014

 

C'est beau, non ?

Nous, on est très fier de cette pièce qui est la première à être entièrement terminée, et qui est exactement comme on l'avait pensée. Rien que ça, ça fait drôlement du bien et ça redonne un fameux coup de motivation pour le reste. Et puis, c'est impressionnant de voir comment tous ces travaux de déco et d'aménagement modernisent la maison et changent radicalement son look.

 

Bon bah maintenant, il ne reste plus qu'à vider les cartons ;-)).

 

Posté par Pipoune72 à 00:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juillet 2013

Un grand trou...

La suite de nos aventures "je rénove ma maison"...

Pour réaménager le rez-de chaussée, nous avons choisi de faire appel à un architecte. Il y avait pas mal de choses qu'on voulait améliorer. Pour certaines, on savait ce qu'on voulait faire, comme abattre la cloison entre salle à manger et salon pour créer un grand espace de vie, supprimer la cheminée bien trop imposante, amener de la lumière dans l'entrée par un velux, ou séparer une partie atelier-chambre d'amis dans le séjour par une cloison coulissante. Mais pour d'autres, on voyait bien que ça ne nous plaisait pas, mais on n'arrivait pas à trouver de solution satisfaisante. Par exemple, retravailler l'entrée qu'on trouvait trop grande, limiter la vue sur l'entrée depuis le salon pour créer une ambiance plus intimiste mais sans générer une pièce étriquée. Ou encore aménager une salle d'eau dans un WC de 2 m2.

L'idée, c'était aussi que l'architecte prenne en charge la maîtrise d'oeuvre et qu'on ne s'occupe pas de ces travaux-là (faut dire qu'on avait bien assez avec la cuisine et l'étage ! On connaît nos limites...).

Quelques rencontres avec l'architecte et un gros mois de travail et de réflexions concertées plus tard, nous avions une belle étude avant travaux avec plein de brillantes et tentantes idées. Mais, malheureusement bien trop chères pour nous... On a donc dû élaguer, dire adieu à la salle d'eau, aux meubles et cloisons japonaises sur-mesure, mais on a réussi à conserver l'essentiel pour rentrer dans notre budget.

Les travaux ont été confiés à Camif Habitat et encore un peu beaucoup de temps plus tard, la première phase du chantier a commencé.

 

Au programme, la démollition !!

Première étape : vider entièrement la pièce ou presque. Et bien protéger les gros meubles qu'on ne pouvait pas déplacer.

 

IMG_3047

 

Un gros boulot pour nous, pas marrant du tout quand on vient juste de déménager... Remarquez, tout est déjà en carton, c'est l'avantage ! Mais on ne rend compte que 1/ on a déjà sorti pas mal d'affaire et 2/ on ne voit pas où on va pouvoir stocker tout ça vu le bazar dans tout le reste de la maison, garage compris. Et mine de rien, vider tout le rez de chaussée, ça fait pas mal de choses à déplacer (surtout quand on s'y prend la veille à 22h, ahem...).

 

Le lendemain, les ouvriers sont arrivés pour démollir. Ils ont pris le temps de poser des baches plastiques au niveau de l'escalier et de la cuisine en guise de sas anti-poussière (et ça a très bien marché).

 

IMG_3052

IMG_3056

 

Et puis, c'était parti pour une journée de burin, de masse et de scie à placo...

Et quelques heures plus tard, notre pièce de vie prenait forme, les volumes apparaissaient comme par magie !

 

Avant...

IMG_3049

 

Après...

 

IMG_3053

 

La cloison entre la salle à manger et le salon a été abattue, comme on l'avait en tête, mais également la cloison entre la salle à manger et le petit couloir. Nous avons maintenant une seule grande pièce en L, avec la cuisine à un bout, la salle à manger au milieu et le salon à l'autre extrémité.
La porte de la cuisine a aussi été déposée.

 

Puis l'après-midi, ces messieurs se sont attaqués à un gros morceau : déposer la cheminée.

Avant...

IMG_1584

Une grosse cheminée au stype empire, trop tape-à-l'oeil pour nous et trop volumineuse pour la pièce.

 

Pendant...

IMG_3066

C'était du costaud, ils ont bien galéré !

 

Après...

IMG_3068

Et voilà le travail ! Le mur est à nu – aux points de colle-ciment près –, nous n'avons plus de cheminée, mais les ouvriers ont réussi à garder les pierres intactes. Qui sait, un futur BBQ ?

 

Nous étions super contents à la fin de cette journée de démollition, car nous voyions déjà les traits de notre future pièce se dessiner, telle que nous l'avions rêvée. Mais les poulettes, elles, ont été affolées au retour de l'école en voyant leur belle maison toute cassée ! Question de point de vue !

Voici un petit état des lieux :


IMG_3071

Vue sur la cuisine depuis le fond du salon.

 

IMG_3072

Vue depuis la cuisine sur la salle à manger désormais ouverte sur le salon lesté de la cheminée.

Ancienne cloison jouxtant le petit couloir à droite démollie aussi, tout comme le petit bout de cloison qui supportait la porte de la cuisine, ce qui libère l'accès à la cuisine (on le voit aussi sur la photo précédente).

 

IMG_3074

Vue depuis la porte d'entrée : on voit désormais la salle à manger et la lumière de la salle à manger éclaire maintenant l'entrée.

 

IMG_3078

Et voilà ! Une spacieuse et lumineuse pièce de vie unique !

 

Résultat : dès la fin de la phase de démollition, les volumes s'ouvrent, la lumière circule, et on sait qu'on a eu raison de se lancer là-dedans. Et on se prend déjà à rêver de la suite...

 

Posté par Pipoune72 à 23:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 juin 2013

Le challenge du mois d'Avril (2)

Certains réclament à corps et à cris la suite de nos aventures bricolage ;-)) !

Toi qui est passionnée de couture et de tricot, passe ton chemin ;-)). Toi qui ne rechigne pas à un peu de relookage de ton intérieur, viens voir à quoi nous avons occupé ces dernières semaines... (convaincant le pitch, non ?!)

 

Chantier n°2 : la rénovation intégrale de la cuisine

En parallèle du chantier parquet, il fallait aussi mettre le turbo sur la cuisine de façon à avoir de quoi préparer à manger pour la nombreuse famille au moment de l'emménagement.

L'état initial :

IMG_2265

Une cuisine vieillote, mal agencée, pas optimisée, avec un évier contre le mur du fond, une plaque à induction contre le mur de la porte, rien devant la fenêtre, un embryon de meuble bar isolé et peu commode, un lave-vaisselle d'un autre age, une hotte inutilisable coincée entre deux meubles hauts et surtout surtout, une crasse à faire fuir.

Imaginez les restes de nourriture (de quand ???) dans les meubles, les façades décollées, les portes qui ne ferment plus, le robinet qui branlote, un vieux papier cuisson dans le four avec les tâches d'huile et les miettes de la dernière pizza livrée (depuis quand ???) et j'en passe... Si vous ne me croyez pas, rendez-vous au chantier Ménage pour vous convaincre...

C'est bien simple, à chaque fois qu'on venait visiter la maison, on n'avait qu'une envie : tout arracher et balancer à la bêne ! Et c'est d'ailleurs la première chose qu'on a faite dès qu'on a eu les clés ! Le jour même, on attaquait le démontage de toutes ces horreurs. Grand plaisir !!

 

  • Première étape : démontage de l'ancienne cuisine

A la fin de notre première journée de propriétaire :

IMG_2669

En deux jours, tout fut démonté et nettoyé. On s'est senti mieux ! On a juste gardé un bout de plan pour soutenir la plaque à induction qu'on a conservé car elle s'est révélée être de très bonne qualité après un gros décrassage, et un petit meuble transformé en établi temporaire, et tout le reste est parti à la poubelle. C'est sympa, chez nous les encombrants passent devant notre porte une fois par mois, ils ont eu du boulot avec nous au passage d'avril ;-)).

  • Deuxième étape : plomberie !

L'objectif était de déplacer les arrivées d'eau pour placer l'évier sous la fenêtre (oui, je sais, c'est ultra classique, l'évier sous la fenêtre, mais j'aime bien !).

C'est DadaPoulettes qui est venu nous aider sur ce coup là et nous apprendre les bases de la soudure.

IMG_2706

 

On avait des connections un peu tordues, avec des espèces de tridents bizarres à dériver.

IMG_2775

IMG_2709

 

Et quelques mètres de tuyaux de cuivre plus tard...

 

IMG_2713

Et voilà ! On va l'avoir notre évier devant la fenêtre :-))

 

  • Troisième étape : L'électricité

Où il s'agit de bien réfléchir à l'avance où on va brancher quoi...

Ensuite on creuse le plâtre pour déplacer les gaines électriques, plus ou moins dans les règles de l'art (ahem...).

 

IMG_2807

Et on pose les gaines et les boîtes de dérivation, on passe les fils, on connecte, on pose des belles prises neuves (ou on décrasse les anciennes...), on rebouche et hop ! c'est fini (suffit d'un claquement de doigts quoi !).

 

130330_Déménagement_AménagementMaison-AvrilMai2
  • Quatrième étape : la préparation des murs

Où il s'agit d'avoir une surface nickel toute belle avant de monter les meubles. Long et fastidieux... mais satisfaisant car on commence à voir le définitif apparaître !

Donc d'abord, on décolle le vieux papier peint. Mauvaise surprise, il n'y a pas de couche d'impression sous le papier, on est directement sur le plâco. Résultat: très long à décoller car il faut y aller super mollo si on ne veut pas arracher le plâco en même temps.

Ensuite, on bouche les trous à l'enduit, on ponce, on rebouche les trous qui restent, on reponce, on rerebouche les trous qui restent (ça doit être une génération spontanée, je pense, c'est pas possible autrement), on rerereponce, etc etc, jusqu'à ce que on décide que ça va bien aller comme ça ça soit parfait.

On répare aussi les joints des fenêtres, on ponce puis on repeint les huisseries. Whaaaa, les fenêtres prennent un bon coup de neuf, c'est presque magique !

 

IMG_2927

 

Ensuite, on passe la fameuse couche d'impression pour ne pas avoir la même galère la prochaine fois, et on arrive enfin à l'étape ô combien satisfaisante d'avoir des murs tout blancs tout propres, prêts à peindre.

 

IMG_2926

 

  • Cinquième étape : tapisser !

Nous aurions préféré habiller nos murs de peinture, mais les murs étaient trop abimés pour cela (ou nous n'avons pas été assez ôpiniâtres sur l'enduit...) et nous avons finalement choisi de poser un papier peint.

Comme on dit, y'a qu'le premier lé qui coûte...

 

IMG_2928

 

Et quelques heures plus tard...

 

IMG_2944

 

IMG_2947

Nous l'aurez deviné, notre cuisine sera dans les tons de gris chauds, ultra banal tendance quoi ! J'aime bien l'effet peinture matière de ce papier (ça compense son hyper fragilité...).

 

  • Sixième étape : l'installation de la cuisine (youpi !!)

Tout commence par un passage obligé chez IKEA pour commander et charger puis décharger la cuisine. Etape que nous avions largement sous-estimée car il nous aura fallu presque une journée entière pour ça...

Mais après beaucoup de patience et d'abnégation, nous avions notre cuisine... en kit dans le garage !! 139 colis... Sympa le puzzle !

IMG_2701

 

A ce stade, PapyPoulette et Marie sont revenus nous donner un coup de main salvateur ! On a aussi eu l'aide précieuse de Nath qui manie la visseuse comme personne ;-))

Il s'agissait de...

- monter des caissons et des tiroirs (chez Ikéa)

IMG_3012

 

- découper et poser les plans de travail (chez Castorama)

- monter des caissons et des tiroirs

- poser et encastrer l'évier (Lapeyre)

IMG_2957

 

- monter des caissons et des tiroirs

- poser et connecter le robinet (IKEA aussi) sur la maaaaagnifique nouvelle arrivée d'eau

IMG_2958

 

- monter des caissons et des tiroirs

IMG_3038

- poser des poignées

- monter des caissons et des tiroirs (y'en avait plein, hein !)

IMG_3014

- régler des portes

- encastrer et connecter la plaque de cuisson

- monter des caissons et des tiroirs (ahhhh, ce fameux meuble d'angle crée de toutes pièces qui nous aura demandé bien des heures de prise de tête à lui tout seul !).

IMG_3037

 

Et pendant ce temps là... (séquence diversion !)

IMG_3019

IMG_3016

 

Il nous aura fallu une grosse semaine de boulot à 3 personnes pour terminer le montage...

Alors vous imaginez combien on était content de préparer notre premier repas cuisiné par nos soins sur notre plaque et avec notre évier après 10 jours de surgelés/microondes !

 

IMG_3021

 

L'état d'avancement :

Je dois dire que nous n'avons totalement réussi le challenge car au moment du déménagement, nous avions une cuisine encore totalement vide ! Mais dix jours plus tard, le principal était en place. Nous sommes très contents du résultat, à la fois du point de vue du rendu esthétique que du côté fonctionnel !

 

IMG_3397

Au fond, l'espace cuisson, avec un meuble coulissant regorgeant de condiments et d'épices, la plaque à induction sur un casserolier à trois tiroirs permettant de stocker cocottes, poêles et casseroles, et un congélateur sous paillasse. En surface, un plan de dégagement de 60 cm de large à gauche, bien pratique quand on sort un plat du four, et un grand plan de travail de 90 cm à droite, très commode quand on cuisine du chaud, surtout qu'il est juste à côté de l'évier et des poubelles.

Côté fenêtre, notre maaaaagnifique évier double bac au dessus des poubelles de tri et d'un petit casier range-bouteilles, notre lave-vaisselle, puis un meuble d'angle où on range les saladiers, les égouttoirs, bref tous les gros bidules. Ce meuble sert aussi de support à l'espace bar qui n'attend que son plan de travail sur-mesure pour prendre définitivement sa fonction. A terme il mesurera 140 cm et laissera un espace de travail d'environ 95 cm.

 

IMG_3450-001

IMG_3454

L'espace bar se termine par un casserolier à trois tiroirs où on range toute la vaisselle. Pratique ! A l'usage, ce meuble s'avère un peu petit, c'est peut-être la seule erreur de casting de cette cuisine. On aurait dû prendre le même dans une largeur de 80. On avait peur d'avoir un passage trop étroit, mais au final, on avait largement la place.

 

On a installé des jolis tabourets de bar qui ont eu le bon goût d'être pile dans les couleurs de la cuisine et qui ont tout naturellement trouvé l'usage qu'on leur avait prévu !

IMG_3088

 

L'espace bar sera en effet assez spacieux pour qu'on puisse préparer le repas côté cuisine, tout en prenant l'apéro côté salle à manger, ou en regardant un DVD sur le portable, en dessinant, ou encore en faisant ses devoirs, bref en étant ensemble !

 

IMG_3401

 

Reste à vous présenter le mur de meubles hauts. Nous l'avons choisi blanc, couleur mur, pour qu'il soit le plus discret possible. Derrière les belles façades brillantes montant jusqu'au plafond se cachent :

- un grand meuble à tiroirs coulissants pour stocker toutes les victuailles, le petit déj, les légumes, les conserves, les petits pots et j'en passe. Vraiment très pratique. En prime, un petit marche-pied pliant se glisse en bas du meuble et permet d'accéder aux caissons surmeubles où sont rangés les trucs-qui-servent-jamais-mais-qu'on-ne-veut-pas-jeter-on-sait-jamais.

IMG_3452

- un meuble pour les fours avec des tiroirs dessous pour les plats à four et à tarte.

- le fameux meuble dans l'angle crée de toutes pièces avec des tiroirs et un caisson haut. Le bas est condamné par le plan de travail, mais toute la partie haute est pleinement fonctionnelle grâce à ses tiroirs à ouverture totale. On y range les ustensiles de patisserie, les robots électroménagers, les tuperwares, la vaisselle bébé et j'en passe. On a bien galéré dessus pour faire rentrer les tiroirs où on voulait mais ça valait la peine car ce meuble est bien pratique et valorise bien l'angle sans prendre autant d'espace qu'un vrai meuble en angle.

- un meuble pour encaster le frigo viendra à gauche du meuble garde-manger. Il n'est pas encore monté car il faut d'abord que le sens d'ouverture de la porte de la cuisine soit inversé.

 

Ce qu'il reste à faire : les finitions

Entre autres, fixer les meubles aux plans, poser les plinthes, réceptionner le plan sur mesure du bar, fixer les parements de finition, finir de régler les portes et de poser les dernières poignées, poser le fond de hotte et les crédences, commander et poser la hotte etc etc etc.

Bref, encore beaucoup de travail, plus minimaliste dans l'effet rendu mais pas dans le temps nécessaire à y consacrer. Encore quelques bonnes heures de travail à venir ! Pas grave, on a déjà vidé tous les cartons de cuisine et rempli les placards, et ça, ça fait drôlement plaisir !

 

Posté par Pipoune72 à 17:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »