Le Temps de Vivre...

24 décembre 2016

Joyeux Noël !!

Ca y est, nous y sommes !

Après 24 jours d'attente patiente, à s'affairer dans l'atelier des Pères Noël, à s'enrober dans les épices douces et les odeurs de biscuit, à ronronner auprès du feu qui rougeoit et soupire, à s'éblouir de lumières, de scintillant, d'étoiles et de rubans, à s'émerveiller de l'impatience enfantine, à repenser avec nostalgie ou plaisir aux Noël passés, à partager déjà...

Noël est à notre porte, réjouissons-nous !

Avec une pensée pour chacun de vous, qui visitez ce blog, régulièrement ou pas,

Je vous souhaite un Noël magnifique, douillet, magique...

Un Noël, tout simplement !

 

IMG_9974-001

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 09:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


22 décembre 2016

Calendrier de l'Avent : la maison rouge et neige de Mini-Poulette

Attention, un calendrier de l'Avent peut en cacher un autre !

Vous avez vu le Sapin de l'Avent de MaxiPoulette, tout en or et argent, voici aujourd'hui le calendrier de l'Avent Maison, rouge et neige, que j'ai réalisé pour Mini-Poulette. Comme ça, chacun le sien, pas de jaloux !!,

 

DSC06645

 

Le principe a été le même que pour MaxiPoulette : une structure de maison en bois brut achetée chez Cultura, associée à un ensemble de petites boites cartonnées blanches, prêtes à décorer.

 

DSC06648

 

DSC06649

 

Pour les boîtes, comme pour MaxiPoulette, j'ai eu recours à des embellissements en bois pour les numéros, aux tampons, aux encres et autres poudres à embosser, ainsi qu'à quelques rouleaux de masking tape brillants, le tout dans les tons rouge, blanc, beige et argenté.

 

DSC06650

 

J'ai agrémenté les boîtes de petits stickers brillants, en forme de boules, de guirlandes, de branches de sapin et d'une myriade de petits flocons blancs en relief.

 

DSC06651

 

Comme pour MaxiPoulette, chaque boîte est différente des autres, tout en restant dans le même thème et le même code couleur.

 

DSC06652

 

Cette fois-ci, par contre, j'ai choisi de ranger les boîtes dans l'ordre.

 

DSC06653

 

Pour décorer la maison, j'ai tout d'abord peint le fond et les côtés dans un joli rouge vif bien Noël, puis j'ai collé un large ruban de masking tape étoilé le long des côtés extérieurs de la maison.

 

DSC06647

 

L'intérieur de la maison a été peint en blanc nacré, sauf quelques cases ici et là qui ont été remplies en rouge ou en argenté.

Les tranches ont été peintes en rouge, puis recouvertes - pour les plus larges - d'un fin ruban de masking tape rouge pailleté pour amener un peu de scintillant dans l'affaire !

 

DSC06656

 

Enfin, le fond de certaines cases a été recouvert de papiers imprimés, issu d'un set de papiers assortis acheté chez Cultura en même temps que la maison. Même si c'est une étape facultative puisque le fond du calendrier ne se voit pas tellement une fois les boîtes rangées à l'intérieur, je trouve qu'elle amène un côté cosy bien dans l'esprit de la période de Noël.

 

DSC06654

 

Et dans les boîtes ??

J'ai glissé des bonbons, des chocolats, des coloriages de Noël et des Légo Friends dont les pièces, égrennées au fil des boîtes, se rassemblent jour après jour pour construire, patiemment, une petite construction.

 

outre le fait que Mini-Poulette se régale à découvrir le contenu de chaque boîte, moi je me régale de les admirer chaque jour, et de les trouver toutes plus jolies les unes que les autres !

 

DSC06646

 

 

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 décembre 2016

Le Calendrier de l'Avent Sapin doré de Maxi-Poulette

Cette année, prise par une espèce de dévotion créative pour Noël après une virée chez Cultura, j'ai décidé de concocter deux nouveaux calendriers de l'Avent. Jusqu'ici les Poulettes se partageaient LE calendrier maison, constitué par une ribambelle de chaussettes multicolores, réalisé il y a quelques années, lorsque j'ai reçu ma surjeteuse. J'aimais bien l'idée qu'elles se partagent la découverte du contenu de chaque chaussette à tour de rôle, sans batailles ni chamailleries, dans le plus pur esprit de Noël.

Oui, sauf que moi chaque année, je galérais pour faire rentrer trois petits cadeaux / bonbons / chocolats dans chaque chaussette, c'était vraiment la prise de tête.

Comment ça c'est une mauvaise excuse ? Oui, heu bon, c'est un peu vrai. Car c'est vrai aussi qu'en voyant les merveilleuses créations de Noël chez Cultura, j'ai eu envie de fabriquer les miennes.

Alors j'ai acheté une structure de sapin en bois, quelques rouleaux de masking tape, des stickers, un set de peinture acrylique et des numéros en bois et je me suis lancée pour créer un sapin de l'Avent dans les tons or et argent !

 

DSC06627

 

Pour l'extérieur et les bordures : une jolie couleur or, que j'ai réhaussée par des étoiles dorées et argentées.

 

DSC06617

 

DSC06621

 

Pour l'intérieur, j'ai posé un camaïeu de peintures sur les tranches et les séparations, allant du blanc nacré au taupe pailleté, en passant par les tons cuivrés.

 

DSC06618

 

Et pour le fond, j'ai collé des papiers imprimés dans des tons coordonnés.

 

DSC06620

 

DSC06619

 

Pour garnir l'intérieur du sapin, j'ai acheté un ensemble de boîtes cartonnées blanches unies, prêtes à décorer (en vente chez Cultura aussi). J'ai choisi deux tailles pour varier les formats.

 

DSC06626

 

Et j'ai dégainé le masking tape, les stickers et autres embellissements dorés et argentés en forme de boules, de flocons ou de sapi, ainsi que les fameux numéros si typiques des calendriers de l'avent... et j'ai laissé courir mon imagination.

 

DSC06625

 

Je me suis bien amusée à décorer ces boîtes, et je me suis débrouillée pour qu'il n'y en ait pas deux identiques.

 

DSC06638

 

Ce petit bricolage a aussi été l'occasion de ressortir tampons et encre à embosser qui dormaient depuis un bon moment dans mon atelier !

 

DSC06637

 

 

DSC06640

 

Et de jouer avec les perforatrices et quelques chutes de papiers métallisés.

 

DSC06639

 

Ensuite il n'y avait plus qu'à remplir chaque petite boîte et à les ranger dans le désordre - c'est tellement plus rigolo ! - à l'intérieur du sapin.

DSC06632

 

Cette année, Maxi-Poulette a été ravie de son calendrier, dans lequel elle a découvert tantôt des chocolats, tantôt des petits bidules de filles (vernis, chouchous, petits bijoux...).

 

DSC06630

 

Et vous, il vous plaît ?

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 00:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2016

La chambre "Nature" de Mini-Poulette

Mais qu'est-ce qui a bien pu m'occuper pendant 2 mois, au point de me détourner de la couture et du tricot ??

Au point de ne plus avoir aucun billet à publier sur le blog pendant si longtemps ?

Quelque chose qui était très attendu par Mini-Poulette...

Un chantier d'ampleur...

Dans lequel je me suis lancée avec courage, vu l'ampleur du travail à fournir...

 

La rénovation de sa chambre !

La demoiselle avait formulé deux demandes : du bleu, du rose, et un thème "Nature", avec des arbres et des animaux...

Fastoche...

Moi de mon côté, je voulais un ton neutre, chaud et lumineux, qui serve de fil conducteur à tout l'étage. Pas très compatible à priori, et pourtant...

Un petit aperçu du résultat ?

 

IMG_9468

 

Pour mémoire, je ne peux résister au plaisir de vous mettre une photo "d'avant"...

 

IMGP0743

 

Saisissant, non  ?

 

Mais alors, comment en est-on arrivé à ce résultat ??

Tout a commencé par le désormais traditionnel retrait du papier peint, puis la pose d'un enduit sur l'intégralité des murs, le ponçage (joie et bonheur) et la couche d'impression.

C'est seulement après qu'on a pu attaquer la peinture et commencer à voir apparaître les nouvelles couleurs !

 

IMG_9095

 

IMG_9107

 

J'ai opté pour une teinte grège, un beige chaud et lumineux, très clair, pour trois des murs. Pour le dernier mur, j'ai choisi un très joli bleu, un peu foncé, un peu éteint qui a été posé sur le grand mur du fond.

Pour respecter la commande de Mini-Poulette, j'ai ajouté du rose, que j'ai utilisé en petites touches ici et là, histoire de relever l'ensemble mais sans alourdir par une vraie couleur supplémentaire.

Le mur bleu a été agrémenté d'une petite frise "nature" que j'ai posée au pochoir en bas des murs.

 

IMG_9470

 

J'ai utilisé le même bleu que celui du mur d'en face, pour obtenir un effet positif/négatif que je trouve sympa, et un rose fushia pour les petits papillons qui amènent la touche de pep's. La frise vient de chez Leroy Merlin.

La frise inverse a été peinte en grège sur le bas du mur bleu.

 

IMG_9476

 

J'en ai aussi profité pour repeindre dans le même bleu les petites étagères IKEA, le porte manteau et le cadre du tableau en ardoise qui étaient déjà dans la chambre de MiniPoulette, mais en version bois verni. Notez les pots à crayons roses !!

 

IMG_9304

 

Un petit détour par le placard – ça change de la peinture ;-) – que nous avons complètement réaménagé et repeint.

 

IMG_9108

 

L'aménagement intérieur est réalisé à partir de tablettes de 2m40 en stratifié blanc, assorties de deux tiroirs Darwin (chez Casto). Le Papa Poule a vraiment bien travaillé pour fabriquer un placard sur-mesure à partir de tout ça, parce qu'on partait de rien de loin :

IMGP0746

 

Ensuite il restait le plus amusant : la déco !

Je me suis longtemps demandé comment j'allais bien pouvoir habiller ce grand mur bleu uni, qui faisait une belle ambiance et un contraste intéressant, mais qui manquait quand même un peu de fantaisie.

Et puis c'est en furetant sur Pinterest que j'ai eu l'idée de poser un immense sticker mural.

J'ai acheté le mien chez AmeliaDesign qui a sa boutique sur Etsy. La livraison a été un peu compliquée à cause de Chronopost qui ne m'a pas informée que le sticker était arrivé :-( . Il y avait auss des erreurs dans le nombre d'animaux livré mais Amelia a très gentillement et très rapidement réparé ces petites erreurs et j'ai finalement reçu le double de ce que j'avais demandé. Malgré ces petits délais supplémentaires, j'ai été ravie de la qualité irréprochable du sticker. Belles couleurs, facile à poser et surtout tout à fait invisible une fois posé, il est tellement fin qu'on dirait qu'il est peint sur le mur. Et j'ai aussi apprécié la finesse des découpes, le détail des éléments de l'érable, qui comporte trois tailles de feuilles et deux tailles de fruits (samares), et le fait qu'on puisse entièrement personnaliser les couleurs. Ce genre de sticker est un peu cher, mais ça vaut vraiment le coup.

Avant la pose, on commence par découper la structure de l'arbre (tronc et branches) et on repère la dimension finale de l'ensemble pour planifier son positionnement sur le mur.

 

IMG_9326

 

Ensuite, on fixe temporairement chaque partie sur le mur avec du stotch de masquage. Puis on décolle le fond de chaque partie une à une et on les colle sur le mur en lissant bien pour chasser les bulles. Enfin on retire le vinyl qui protège la face supérieur de chaque pièce.

D'abord le tronc...

IMG_9328

 

Puis les branches...

IMG_9330

 

Et voilà, ça donne déjà un caractère très sympa au mur !

 

IMG_9333

 

 L'étape suivante a été de positionner les nichoirs (en rose fushia ;-)) et les petits animaux dans l'arbre.

 

IMG_9327

 

Puis vient le moment émouvant de la première feuille !!

 

IMG_9339

 

Ce que je n'avais pas tout à fait prévu en revanche, c'est que les feuilles sont livrées une par une, sur un grand rouleau. Il faut donc d'abord découper chaque feuille puis les coller une par une sur le mur !! C'est simple mais c'est long...

 

IMG_9347

 

Heureusement, j'ai eu de l'aide ! Les enfants peuvent vraiment participer à cette étape, c'est une activité assez facile et amusante.

 

IMG_9388

 

Et après beaucoup beaucoup de courage et de patience, on finit par en voir le bout !

 

IMG_9395

 

Comme il me restait quelques animaux que je n'avais pas placés dans l'érable, j'ai décidé de les poser un peu partout sur les autres murs, comme si écureuils et oiseaux avaient envahi l'espace.

 

IMG_9474

 

IMG_9477

 

IMG_9480

 

Il ne me restait plus qu'à accessoiriser la chambre avec quelques cousins colorés, des petits tapis roses, des rideaux assortis et une boule chinoise pour que Mini-Poulette ait la chambre de ses rêves !

 

IMG_9467

 

IMG_9471

 

 Tadaaaam !!

IMG_9468

 

Le résultat me plaît beaucoup, en particulier le cachet apporté par le sticker, qui amène beaucoup d'originalité, de fantaisie et de douceur en même temps. Et vous, ça vous plaît ? Ca vous donne des idées ?

 

 

Et pour finir, une petite devinette pour s'amuser : à votre avis, combien de feuilles ai-je collé au total sur le mur ?

Vous pouvez proposer vos réponses dans les commentaires !

Réponse dans une semaine...

 

 

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 00:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 novembre 2016

Anniversaire Mer et Bretagne (1) : les invitations

Deux mois et demi sans publier, hou là là, comme le temps passe vite ! C'est la tornade depuis la rentrée ! Pourtant j'ai fait des tas de choses avec mes 10 doigts mais je n'ai pas (encore) trouvé le temps de vous les montrer.

Parmi ces projets créatifs, le plus récent est l'organisation de l'anniversaire de Maxi-Poulette. Pour ses 11 ans, la demoiselle avait envie d'une fête en soirée (ça commence...), et nous avons vite convergé vers une soirée bretonne, avec comme point d'orgue de la soirée, un dîner autour du billig où chacun préparerait ses galettes et ses crêpes.

J'ai étoffé cette première idée pour aboutir à un thème un peu plus large : Mer et Bretagne.

La première étape était donc de préparer les invitations. J'avais d'abord comme idée de créer des invitations cachées dans des coquilles d'huître, comme des perles de culture. Mais quand MaxiPoulette m'a dit d'un air affligé : "Mais Maman, comment veux-tu que je donne des huîtres au collège?" (sous entendu "sans avoir l'air complètement ridicule"), je me suis dit qu'il fallait que je trouve autre chose...

Alors finalement, j'ai abouti à ceci :

 

DSC06482

 

Quand même plus sympa que les huîtres, non ?!!

Pour aboutir à ces invitations originales, voici le matériel que j'ai utilisé (des fois que vous ayez envie de réaliser les vôtres !) :

DSC06495

 

J'ai commandé des petites bouteilles mignonettes de 20 ml sur internet, que j'ai complétées par des bouchons en liège (que j'ai dû retailler parce qu'ils étaient un peu trop larges pour le goulot... Note pour plus tard : choisir une taille XS).

J'ai rempli chaque bouteille d'un peu de sable (récupéré sur la plage lors d'une virée à Saint-Nazaire en octobre), et j'y ai ajouté des tout petits coquillages et morceaux de coquillles nacrées (même origine).

 

DSC06493

 

IMG_9719

 

Puis j'ai préparé le texte sur mon ordinateur, que j'ai imprimé sur un papier très léger et un peu jauni, façon parchemin.

 

IMG_9723

 

J'ai enroulé les petits papiers et je les ai entourés d'un lien de raphia fin bleu turquoise.

 

DSC06489

DSC06487

 

Et j'ai glissé les rouleaux dans les bouteilles.

 

IMG_9755-001

 

IMG_9725

 

Enfin, j'ai fermé les bouteilles avec les bouchons en liège et j'ai "scellé" le tout avec un raphia large, dans lequel j'ai glissé une petite étiquette au prénom de chaque invité.

 

IMG_9728

 

IMG_9731

 

Et voilà, 6 jolies bouteilles à la mer ! 

 

DSC06525-001

 

DSC06510

 

DSC06497

 

Ces invitations ont bien plu aux invités (et à leurs mamans !). Ils ont tout de suite été dans l'ambiance...

 

DSC06502

 

A bientôt pour la suite de la fête !

 

 

Enregistrer

Enregistrer


13 septembre 2016

La jupe longue de MaxiPoulette

Chose promise, chose due, je ne vous fais pas plus attendre pour vous présenter la tenue d'été de MaxiPoulette (enfin surtout je me dépêche de publier avant que les températures dégringolent !).

Donc, tandis que je me pavanais dans ma jolie robe Manado, ma grande MaxiPoulette se languissait devant les longs jupons à volants, façon gitane. Je n'allais quand même pas passer à côté de l'occasion de coudre ce modèle ultra-simple, à la portée de toute couturière débutante !

C'est comme si c'était fait !

Et une jupe longue à trois volants, une !

 

DSC06461

 

J'avais acheté au printemps dernier une sorte de crépon de coton délavé dans les tons bleu jeans, rehaussé de dentelles du même style à un tarif défiant toute concurrence (3€ les 2 mètres !) chez Tissus Myrtille à Orvault. A l'époque je voyais déjà MaxiPoulette dans ce tissu, mais j'imaginais plutôt une petite robe à bretelles et jupe trapèze. Finalement, je n'ai gardé que la jupe, que j'ai allongée au maximum, pour remplir le contrat.

 

DSC06464

 

J'ai dû un peu bidouiller avec la largeur des volants pour tout faire rentrer dans mon coupon (c'est qu'il faut du métrage pour avoir une belle fronce et la largeur qui va bien !) mais je me suis pas trop mal débrouillée car au final, il m'est resté juste 15 cm de tissu (sur la pleine largeur).

 

DSC06465

 

Je n'allais pas gâcher ! MaxiPoulette avait un joli débardeur gris ramené du Canada l'an dernier et dont les motifs s'accordaient parfaitement avec la couleur de la jupe mais dont la longueur était devenue un peu juste (forcément, quand on prend 10 cm dans l'année...). Du coup, ne faisant ni une ni deux, j'ai taillé dans ma petite chute une bande de 10 cm que j'ai cousue au bas du tee-shirt.

 

DSC06468

 

Et hop ! Ni vu, ni connu, un tee-shirt comme neuf qui fait un bel ensemble avec la jupe. On dirait que c'est fait exprès dis donc !!

Et voilà ! Je trouve Maxipoulette très belle dans cette tenue, elle paraît déjà tellement grande ! Ca lui donne un style jeune fille que j'aime beaucoup !

Et puis une jupe couleur piscine pour l'été, c'est pas la classe ça ?

 

DSC06473

 

The Fiche Technique

  • Modèle : Jupe longue à volants, inspirée du patron déniché sur le site Petit Citron
  • Dimensions : personnalisées d'après le tour de taille et de hanche, comme expliqué ici. Longueur 90 cm (aux chevilles). 
  • Tissus : Crépon de coton à dentelles acheté chez Tissus Myrtille à Orvault
  • Modifs : Largeur des volants un peu réduite pour rentrer dans mon petit coupon, volants surpiqués pour une meilleure tenue.
  • Mon avis : Très facile à réaliser (enfin, faut aimer froncer) pour un bel effet. Un modèle intemporel ! Le tissu n'était pas des plus faciles à travailler car il avait tendance à partir de travers et les raccords sur les dentelles n'étaient pas si simples à gérer dans un si petit coupon. Je suis contente de ma petite customisation du débardeur car pour pas cher, on se retrouve avec un bel ensemble. Ceci dit, la jupe se porte aussi très bien sur un tee-shirt blanc tout simple.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

08 septembre 2016

C'est la rentrée ? Vive les tenues estivales !

Allez allez, c'est la rentrée ! Faut reprendre le chemin de l'école, du travail... et du blog !

Mais que c'est difficile d'abandonner l'été et le rythme des vacances ! Ce sentiment de légèreté, de nonchalance et de promesses qui flotte dans l'air. La clarté de l'air le matin sur fond de ciel bleu, quand il ne fait pas encore chaud mais qu'on sent que ça va monter. La chaleur plombée qui écrase à l'heure de la sieste. La petite brise qui rafraîchit agréablement sous la ramure des arbres, allongée sur un transat ou accrochée à bon livre dans le hamac...

Bref, pour prolonger l'été, et avant que les frimas de l'automne nous invitent à nous vêtir plus chaudement, je vous montre deux tenues qui ont rythmé notre été, à ma grande Poulette et à moi, et que nous portons encore avec plaisir en ce moment, vu le magnifique mois de septembre que nous avons.

Pour aujourd'hui, je vous montre ma robe Manado.

 

DSC06352

 

bannièreAbracadacraft

 

J'avais trouvé le patron sur le site Couture Nomad l'an dernier. Ce site a pour vocation de proposer des cours de couture aux expatriées en Asie et aux Parisiennes, mais il propose aussi des patrons pour les couturières déjà aguerries. Le patron Manado était gratuit à l'époque, après inscription sur le site, dans l'idée de faire découvrir Couture Nomad aux couturières intéressées. Pour en savoir plus sur le concept, c'est sur le site de Couture Nomad.

 

Manado est une robe toute simple, très facile à réaliser. Elle a une forme trapèze, un haut débardeur et est relevée d'une jolie ceinture obi d'inspiration japonaise. Dans un tissu léger, je m'étais dit qu'elle serait parfaite pour l'été.

 

DSC06356

 

Je l'ai réalisée dans un voile de coton, acheté au salon de l'Aiguille en Fête il y a deux ans sur le stand d'Eurotissu. J'avais flashé sur les tons doux, le motif japonisant tout en finesse et la légèreté du tissu. Au moment où je l'ai acheté, je n'avais aucune idée de ce que j'allais en faire, et puis quand je suis tombée sur ce patron, ça m'a paru évident.

 

DSC06362

 

Cependant, j'ai préféré doubler ce voile trèèèès léger et un peu transparent. Pour garder le côté léger et ne pas souffrir de la chaleur à cause de la doublure, j'ai choisir de doubler avec un autre voile de coton, beige uni, très léger également.

 

DSC06360

 

La réalisation du modèle s'est un peu complexifiée du fait de la doublure intégrale, mais rien d'infaisable non plus. A part la doublure (et en particulier la faire passer par les trèèèèès étroites bretelles... ahem !), aucune difficulté technique : pas de fermeture éclair, pas de boutonnière, juste des emmanchures arrondies, une couture dans le dos et un ourlet.

 

DSC06361

 

Pour la ceinture, j'ai utilisé un simili cuir marron foncé que j'ai relevé d'un galon orange cuivré, pour rappeler la teinte des petits pois du tissu.

 

DSC06368

 

J'ai coupé la taille M (pour un 38-40). Après essayage, j'ai repris un peu l'échancrure de la taille au niveau de la couture des cotés car ça faisait un peu trop parachute. Pour le bas, la taille S aurait été suffisante. Par contre, les emmanchures sont assez étroites et si c'était à refaire, je taillerais la taille au-dessus pour la partie débardeur.

 

DSC06373

 

Au final cette petite robe est parfaite ! Elle a été très agréable à porter pendant les grosses chaleurs, avec des tongs pour un look estival décontracté.

 

DSC06375-001

 

Avec des talons, elle peut aussi aller se balader dans les petits restos, pour une soirée fille par exemple.

Et pour aller travailler, elle s'accorde très bien d'une petite veste en cuir pour un look plus sérieux.

 

DSC06370

 

La robe passe-partout, qui devient vite incontournable, quoi !

C'est simple, je l'ai terminée début juillet, et je l'ai déjà portée une petite dizaine de fois !

Et vous, vous l'aimez ?

A bientôt pour la tenue estivale de MaxiPoulette !!

 

The Fiche Technique

  • Modèle : Robe Manado de Couture Nomad
  • Dimensions : taille M
  • Tissus : Voile de coton et doublure en coton achetés chez EuroTissu, simili cuir acheté chez Eurodiff.
  • Mercerie : Galon orange cuivré acheté chez ma mercière
  • Modifs : Ajout d'une doublure à la robe, réduction de la largeur au niveau de la taille.
  • Mon avis : Robe très agréable à porter en été, aussi bien pour un look décontracté qu'habillé. Les emmanchures sont un peu étroites, si c'était à refaire, je les élargirais un poil.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 23:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 juin 2016

Une couverture à 26 mains pour Pauline

Aujourd'hui, c'est un projet un peu particulier que je vous présente, un projet qui me tient particulièrement à coeur pour deux raisons. D'abord parce qu'il a été réalisé presque exclusivement à partir de récup', et ensuite et surtout parce que c'est un projet collectif.

 

DSC06211

 

Je ne sais plus si je vous ai raconté qu'avec une collègue, nous avons monté un club Tricot-Thé à mon boulot. Ce club très sympathique a lieu tous les 15 jours sur l'heure de midi et réunit depuis un an et demi des passionnées aussi bien que des débutantes autour du tricot et du crochet. On s'y retrouve, on partage nos projets, nos techniques, nos bons plans, et surtout on papote en buvant un thé et on s'amuse bien ! C'est très motivant, en tout cas moi ça m'a boostée pour reprendre les aiguilles.

Au début de l'année, une de nos tricoteuses, Pauline, a eu la bonne idée de donner naissance à un charmant petit Pierre et nous avions envie de fêter cette arrivée comme il se doit et de gâter ce joli poupon. J'ai eu l'idée de proposer aux tricoteuses du Tricot-thé de nous regrouper autour d'un projet collectif et nous avons opté pour la réalisation d'une couverture pour bébé à plusieurs mains ;-).

 

DSC06245

 

Le principe était simple :

- utiliser nos restes de laine

- tricoter chacune un ou plusieurs carrés avec ces restes de laine, avec carte blanche pour le motif, mais en respectant une dimension fixée (13 x 13 cm) et une bordure en mousse.

- assembler ensuite les carrés pour obtenir une couverture d'environ 60 x 120 cm, puis la doubler pour cacher l'envers et assurer le côté douillet.

 

DSC06214

 

Au final, les 13 tricoteuses du club ont apporté leur grain de sel à ce projet, et ça m'a fait plaisir de voir comme ce tricot partagé a fédéré le groupe et crée une vraie émulation entre nous toutes. Sans parler de la satisfaction de voir la couverture se constituer petit à petit !

 

DSC06215

 

Chacune en a profité pour essayer de nouveaux points, de nouvelles techniques.

 

DSC06216

 

En cours de projet, nous avons régulièrement vérifié l'harmonie et la variété des couleurs et des points choisis. 

 

DSC06217

 

Nous avons quand même dû acheter une pelote complémentaire pour assurer l'équilibre des couleurs, mais à part ce petit imprévu, finalement tout s'est bien passé.

 

DSC06241

 

Certaines n'ont tricoté qu'un carré, tandis que d'autres en ont sorti 6 ou 7 mais tout le monde a pu participer, que ça soit pour le choix des laines et des couleurs, la réalisation elle-même, le choix de l'agencement des carrés, l'assemblage ou le blocage.

 

DSC06246

 

Pour terminer, je me suis chargée des finitions en m'occupant de la doublure. J'ai acheté un coupon de velours tout doux aux Tissus des Ursules que j'ai cousu à la machine sur tout le pourtour de la couverture en utilisant un fil invisible.

J'ai aussi piqué une croix à chaque croisement histoire de solidariser la couverture et sa doublure, mais tout en gardant la souplesse de l'ensemble.

 

DSC06250

 

La seule difficulté que nous avons rencontrée a été au moment du blocage pour tenter de rééquilibrer la dimension des carrés. Car malgré les efforts de chacune pour respecter les dimensions données, nous avons eu des dimensions variant de 12 à 14 cm. Le blocage a rattrapé pas mal de choses mais je dois avouer que j'ai dû un peu tricher sur les coutures de certains carrés récalcitrants pour que tout s'assemble correctement et soit à peu près droit !

Au final, la couverture mesure 65 x 95 cm, ce qui nous a paru suffisant pour un lit de bébé.

Nous étions toutes fières et heureuses du résultat !

 

DSC06247

 

Et je crois pouvoir dire que l'intéressée était très touchée !

Si c'était à refaire, et pour donner quelques conseils à celles qui voudraient se lancer, je conseillerais d'utiliser la même qualité de laine pour tout l'ouvrage et de ne varier que les coloris. De cette façon, on limite le risque d'hétérogénéité des épaisseurs et de taille des carrés. Evidemment, ça limite les possibilités de récup' mais ça simplifie bien la suite.

Nous avons utilisé une laine qui se tricotait en 4-4,5 en moyenne et même si le résultat est chouette, si c'était à refaire je viserais plutôt du 3-3,5 pour obtenir un ouvrage plus fin et délicat.

 

DSC06212

 

bannièreAbracadacraft

 

 

Voilà, bien entendu pour un bébé, on évite les laines à poils, et celles qui ne passent pas en machine...

 

DSC06253

 

Alors, à quand le prochain bébé ??!! 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 00:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juin 2016

Aménager son atelier (6) : Comment ranger et organiser ses tissus [Tuto inside]

C'est bien beau d'avoir le meuble pour stocker ses tissus, encore faut-il savoir comment les ranger !

Avant, mes tissus étaient rangés en piles. Bien pliés, à l'abri de la lumière, ils ne s'abîmaient pas mais le souci, c'est que dès que je voulais en sortir un, c'était la galère car toute la pile se débinait et était à refaire (vous avez remarqué comme celui qu'on veut, c'est toujours celui est tout en dessous ?!...).

Sans compter que j'avais du mal à retrouver celui que je cherchais. En effet, comme c'est difficile de plier tous les tissus à la même dimension vu que la taille de chaque coupon diffère, les coupons plus petits disparaissaient sous les plus grands.

Et puis, que faire des grandes chutes dans un coupon entamé ?? Et comment intégrer facilement les nouveaux venus lorsqu'on veut ranger ses tissus par matière et/ou par couleur, sans tout refaire à chaque fois ? Il fallait trouver une solution !

 

Aujourd'hui, je vous présente la méthode à laquelle je suis arrivée : 

 

DSC06131

 

Comment souvent, je voulais quelque chose de simple, pratique et peu onéreux à mettre en oeuvre.

Au niveau matériel, c'est très simple, il vous suffira d'une chemise cartonnée 3 rabats à élastique pour chaque coupon.

Attention à un détail essentiel cependant : il faut que les élastiques soient insérés sur le dos de la chemise et pas sur le devant comme souvent.

 

DSC06117

 

Tout d'abord, on plie le coupon de tissu de façon à ce que sa largeur ne dépasse pas la largeur de la chemise.

 

DSC06115

 

On ouvre la chemise et on pose la couverture (la partie sans rabats) sur le lé de tissu plié, en laissant déborder un peu le tissu au dessus de la chemise.

 

DSC06120

 

Puis on replie le tissu qui déborde sur la couverture de la chemise :

 

DSC06121

 

Ensuite, en maintenant le bord du tissu replié, on enroule la couverture de la chemise le long du lé, de façon à enrouler le tissu autour de celle-ci.

 

DSC06122

 

DSC06123

 

DSC06125

 

DSC06126

 

Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un petit morceau de tissu libre, qu'on vient replier sur la face interne de la couverture.

 

DSC06127

 

Il ne reste plus qu'à fermer la chemise et à placer les élastiques pour maintenir le tissu plié.

 

DSC06128

 

DSC06130

 

Et voilà ! Prêt à ranger !

Il suffit de glisser la chemise enrobée de tissu dans le meuble de rangement :

 

DSC06134

 

L'avantage, c'est que comme les tissus sont rangés verticalement, il est très facile de sortir celui qu'on veut, ou d'en ajouter de nouveaux au bon endroit sans avoir à tout refaire. On peut ainsi facilement classer les tissus à sa guise, par couleur, par matière, par associations, par projets...

 

DSC06136

 

Et les chutes alors ?

Pour les chutes, on utilise le côté à rabat de la chemise.

 

DSC06137

 

En repliant les rabats, les chutes sont bien contenues.

 

DSC06138

 

Le reste du lé est plié comme expliqué précedemment, sur le pan sans rabat (la couverture de la chemise quoi!).

 

DSC06141

 

L'avantage, c'est que de cette façon les chutes restent accessibles sans défaire toute la longueur du tissu. Pratique, non ?

On peut ajouter quelques infos au dos de la chemise, comme un numéro de référence, les dimensions du lé etc...

 

DSC06142

 

Et pour les tissus très épais alors ??

Les tissus épais posent un souci parce que leur poids peut déformer la chemise qui s'avère trop fine pour les contenir correctement. En plus les élastiques peuvent se réveler trop courts.

Du coup, j'ai gardé le même principe mais en utilisant du carton plus épais et plus costaud pour fabriquer une chemise maison, sans élastiques ni rabats.

Pour cela, on commence par découper deux pans de carton, à la taille d'une chemise A4 (ou à la taille adaptée à son meuble de rangement).

 

DSC03626

 

Sur l'un des pans, on trace deux languettes, d'environ 4 cm de large sur 7 cm de long, que l'on évide sur 3 côtés à l'aide d'un cutter :

 

DSC06110

 

DSC03629

 

On obtient donc un pan à languettes et un pan qui reste plein :

 

DSC03712

 

Ensuite, on joint les deux pans l'un contre l'autre à l'aide d'un morceau de masking tape :

 

DSC03716

 

Puis, on replie les pans l'un contre l'autre, le masking tape faisant office de charnière :

 

DSC03717

 

DSC03714

 

Et voilà, on a créé une chemise simple !

Ensuite, le principe reste le même qu'avec les chemises à rabats. On place les éventuelles chutes au milieu de la chemise. On referme la chemise sur les chutes.

 

DSC03718

 

Puis on plie le reste du lé pour que sa largeur coïncide avec la hauteur de la chemise cette fois (et non avec la largeur comme précedemment).

On coince l'une des extrémités du lé dans les languettes, sur l'extérieur de la chemise.

 

DSC03722

 

On referme les languettes sur le tissu pour le maintenir, puis on l'enroule autour de la chemise, en enfermant les chutes en sandwich.

 

DSC03721

 

Contrairement à l'autre version, on ne pourra donc pas accéder aux chutes sans retirer le lé (hé, on ne peut pas tout avoir non plus !) et le lé est enroulé autour de la largeur de la chemise et non de la hauteur.

 

DSC03720

 

Evidemment, tant qu'on n'a pas de chutes, on peut se contenter de n'utiliser que le pan avec les languettes pour une version plus simple et moins encombrante. Il sera toujours temps de rajouter le second pan plus tard.

 

DSC03634

 

DSC03638

 

La seconde extrémité du lé n'est pas fixée comme dans la version à élastiques, mais sera calée contre les autres chemises, ce qui l'empêchera de se défaire. Il faut juste veiller à avoir un revers assez long.

 

Et voilà ! Y'a plus qu'à ranger le tout ! L'avantage de cette version est que ses dimensions sont parfaitement personnalisables, ce qui lui permet de s'adapter à n'importe quel espace de rangement, notamment ceux dont les dimensions ne seraient pas compatibles avec un format A4. Par exemple, un tiroir à tissus :

 

DSC03706

 

 

Voilà ! Vous savez tout !

Il ne vous reste plus qu'à prendre votre courage à deux mains, à acheter une pile de chemises et à retrousser vos manches pour vous attaquer à vos piles de tissus.

Allez, que celle qui n'a pas de stock à ranger lève le doigt ;-))).

Alors, à vous de jouer !!

 

 

 

 

 

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 00:31 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juin 2016

Tralalère, une patère avec un petit air de bord de mer !

Aujourd'hui, pour une fois pas de couture, pas de tricot, mais un petit bricolage tout simple mais qui peut vous inspirer pour vos prochaines vacances à la plage !

 

DSC06199

 

Je râle souvent contre mes poulettes parce que le sol de la salle de bain est souvent jonché de serviettes de toilette mouillées ou de pyjamas. En même temps, faut bien reconnaître que notre salle de bain manquait d'une patère pour accrocher vêtements et serviettes, ce qui n'aide pas au rangement (sans ça, à coup sûr, elles rangeraient, si si, je vous assuuuuuuure ;-)). Cette salle de bain étant décorée sur le thème de la mer, je cherchais depuis longtemps une jolie patère en accord avec ce thème, mais en vain.

Alors, profitant de nos dernières vacances à l'Ile de Ré pour ramasser coquillages et jolis galets sur la plage, j'ai décidé de fabriquer ma patère de bord de mer moi-même (tralalèreu !). Je vous propose un petit tuto sans prétention, tout simple tout bête, pour réaliser la vôtre.

 

Première étape : ramasser des trésors sur la plage et les nettoyer.

Ramassez tout ce qui vous plait, mais en faisant attention à ce que les éléments ramassés ne soient pas trop gros, pour ne pas gêner l'accrochage des vêtements par la suite.

 

IMG_7873

 

Si vous récoltez des coquillages, il faut penser à les nettoyer pour éviter les mauvaises odeurs de marée. Le bord de mer, oui ! mais sans les mauvaises petites odeurs ;-). Pour cela, il suffit de laisser tremper les coquilles vides dans de l'eau de javel pure pendant quelques jours. Utiliser une boîte hermétique pour éviter les risques de débordement ou d'intoxication. Après quelques jours d'incubation, rincer les coquilles dans plusieurs bains d'eau puis laisser sécher à l'air libre.

Si certaines mauvaises odeurs subsistent, on peut faire bouillir l'eau de javel pure avec les coquilles, mais je n'en ai pas eu besoin. Il faut dire que mes coquilles ont dû rester au moins 10 jours dans l'eau de javel...

Ne surtout pas utiliser d'acide chlorhydrique (ou autre), cela attaquerait définitivement vos précieux coquillages.

 

Seconde étape : acheter une patère dans votre magasin préféré.

Vous choisissez la dimension et le style selon vos goûts et vos besoins. Pour ma part, j'ai choisi une patère 3 points blanche toute simple à 10 euros chez Castorama.

i_145004

 Troisième étape : organiser vos coquillages et galets sur la patère

Cette étape est très utile pour essayer diverses combinaisons avant de passer au collage définitif. J'aime bien photographier les différentes étapes car parfois je change d'avis, j'essaye d'autres combinaisons, et puis je préfère revenir à une version précédente. Les photos m'aident bien pour ça.

 

IMG_8145

 

Là encore, laissez parler vos goûts et votre créativité : patère totalement recouverte, ou seulement par endroit, groupes de galets ou coquillages parsemés, mélange monochrome ou camaieu de couleurs, tout est possible. Veillez juste à l'aspect pratique : il faudra coller les éléments entre eux et qu'ils tiennent bien (donc pas de galets trop lourds), et il ne faut pas qu'ils gênent l'accrochage des vêtements sur la patère.

 

Quatrième étape : coller !

J'ai utilisé un pistolet à colle chaude qui assure un collage immédiat, invisible et assez solide. J'ai procédé par étapes successives, petits groupes d'éléments par petits groupes d'éléments. Tous les éléments peuvent être collés, sauf ceux qui pourraient gêner la fixation de la patère sur le mur.  Laisser bien refroidir avant de manipuler la patère.

 

DSC06194

 

Dernière étape : fixer la patère au mur et terminer la déco.

Comme il est plus facile d'encoller et de fixer les éléments sur la patère lorsque celle-ci est à l'horizontal, il vaut mieux coller le maximum d'élements avant de fixer la patère au mur. Pour ma part, j'ai tout collé, sauf les éléments destinés à cacher les vis de fixation de la patère.

 

DSC06187

 

Ensuite, Monsieur a fixé la patère au mur, puis j'ai terminé de coller les derniers éléments in situ.

 

DSC06196

 

DSC06198

 

Et voilà, une belle patère avec un petit air de bord de mer pour pas cher !!

 

DSC06208

 

 

DSC06205

 

 

DSC06201

 

Alors, ça vous inspire pour vos prochaines balades sur la plage cet été ?

 

bannièreAbracadacraft

DSC06200

 

 

DSC06200

 

 

 

 

Enregistrer

Posté par Pipoune72 à 00:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,