Bon,c'est pas tout ça, mais maintenant que j'ai un peu pris mes marques avec ce blog, il serait peut-être temps que je me présente. Non mais c'est vrai, ça se fait pas d'écrire des tas de billets sans savoir de qui ça vient.

Hum, hum (râclement de gorge et minute de concentration)...

Bon alors donc, je m'appelle Céline, alias Pipoune ou Pipoune72 sur les blogs et forums que je fréquente. Je travaille dans la recherche publique et je suis l'heureuse maman de deux adorables petites filles : Naëlia qui a 5 ans et Erynn qui vient d'avoir 21 mois. Deux blondinettes, qui occupent bien mes journées et mes petits doigts vu que c'est le plus souvent pour elles que je tricote. J'ai la chance d'avoir un zhom formidable à mes côtés, qui s'appelle Michaël. Il fait la cuisine à merveille, il fait parfois le ménage, il assure la vaisselle et les courses, il partage pas mal de mes passions et tolère les autres sans broncher, il est un super papa avec ses filles et surtout il me supporte chaque jour... Bref une perle, je vous dis (et c'est moi qui l'ai, nananèreuh!)

Un de mes gros défauts, je crois, c'est d'être d'avoir trop plein de passions, et du coup, je suis toujours débordée... Le titre de mon blog tient donc plus de l'incantation que de la réalité. Et pourtant, c'est pour moi essentiel, indispensable, vital (sens de la modération...) d'avoir du temps pour toutes mes passions. Parce que moi, métro boulot, enfants, dodo, ça ne me fait pas vibrer (en même temps, je ne suis pas sûre que ça fasse vibrer grand monde !).

Alors, en vrac, avec mes petites mains, je fais du tricot (beaucoup, depuis trèèèès longtemps), de la couture (un peu, je débute en fait), de la photo (depuis longtemps, du temps des argentiques. Je me revois développer mes photos dans la salle de bain noire de mes parents, ça nous rajeunit pas!), de la cuisine (j'adore ! et faire de la cuisine avec les enfants, j'adore encore plus), du scrapbooking (ça me fait un bien fou). Bref tout ce qui me permet de créer du beau (enfin du moins c'était la volonté de départ...) me détend et me passionne.

Avec mes petits pieds, je fais de la randonnée en montagne après avoir fait pas mal d'alpinisme (je me suis calmée à la naissance de mes enfants, tiens donc !) et aussi des claquettes (bon, je suis loin d'être Ginger Rogers, mais faire de la musique avec mes pieds, j'aime bien !).

Et enfin avec ma petite voix, je fais beaucoup beaucoup de chant. Je suis choriste dans plusieurs ensembles depuis que je suis étudiante, et il y a quelques années, j'ai eu la chance de diriger une chorale d'une soixantaine de choristes. C'était un sacré challenge pour moi et j'en garde un souvenir inoubliable. J'ai dû laisser tomber à la naissance de ma deuxième parce que c'était trop compliqué à gérer et que je voulais être présente auprès de mes petits bouts, mais ça restera pour moi une expérience musicale et humaine unique.

Avec la naissance de mes enfants, je me suis penchée de près sur l'éducation au sens large et mes affinités m'ont portées vers le maternage, l'éducation non violente et le portage en écharpe auxquels j'adhère et que je défends. Certaines d'entre vous m'ont d'ailleurs peut-être rencontrée sur les forums de portage en écharpe.

Et comme si cela ne suffisait pas, en plus j'ai bien l'intention de démystifier le crochet, la création d'un blog (ben tiens, ça c'est fait !) et de prendre des cours de chant, de me remettre à la guitare.... Bref, au boulot on m'appelle souvent M'dame Plus, et je dois bien reconnaître qu'il y a une toute petite petite part de vrai là dedans ;-)). Et pourtant, malgré toutes ces activités, toutes ces envies, rien ne me nourrit plus que le rire de mes deux poulettes !

Et pourtant, comme dit ma copine Tynn, "il n'y a que 24h dans une journée, alors il va falloir que tu arrêtes de dormir pour pouvoir faire tout ça". Voilà, on y est ! Je m'entraîne, je m'entraîne mais je n'y arrive pas ;-)).  

Se réincarner en Shiva, la déesse aux 100 bras, c'est peut-être une solution à explorer... ou plutôt en Sarasvati. Bon, elle n'a que 4 bras, pour moi ça risque d'être un peu juste, mais enfin, elle incarne la connaissance, la création et les arts manuels. Pas mal, quand même...

 

Sarasvati

Regardez moi ça : la déesse Sarasvati, jouant de la guitare, tenant perles et papiers (sans doute de Scrap) dans les autres mains, au bord d'une cascade en pleine montagne et habillée d'une sublime Sari (sûrement cousu main) et d'un magnifique chapeau (tricoté en 6,5, je pense), c'est tout moi, non ?

 

Bon, maintenant, si vous avez d'autres suggestions...