Ma grande Naëlia est toujours fascinée lorsque je scrappe. Elle rêve de tamponner, encrer, embosser etc etc. Alors pour préserver mon précieux matériel lui permettre d'exprimer son besoin, je lui ai offert quelques tampons de danseuses, princesses, des feutres, des encreurs ultra lavables, des perforatrices, des ciseaux originaux et autre matériel adapté aux enfants. Je me croyais donc tranquille et quand elle m'a demandé "Maman, j'aimerais bien faire des tampons", je prends mon air calme de SuperMamanUltraZenETUltraOuverted'Esprit et je réplique en souriant "Mais oui, ma douce, très bonne idée, tout ton matériel est rangé dans la boîte bleue".

Oui, mais... chacun sait que rien n'est aussi bien que le matériel de Maman ! Le seul, le vrai ! C'est bien connu, c'est grâce à lui qu'on peut faire des oeuvres aussi belles que celles de Maman vraiment top niveau !

Alors, dans ma grande mansuétude, je la laisse parfois accéder à ma boîte de matériel... et ensuite, je la laisse faire ! Je ne la guide pas, ne lui donne aucun conseil, je la laisse exprimer sa créativité, sa fibre artistique en toute liberté (enfin, j'ai juste pris 30 min quelques courts instants pour lui expliquer par le menu qu'on ne mélange pas les encres, qu'on referme les encreurs au fur et à mesure, qu'on nettoie les tampons avant de changer de couleur, qu'on ne perfore pas la nappe, qu'on n'utilise pas l'embosseur pour sécher les cheveux de sa petite soeur et autres tous petits détails amusants...).

La demoiselle se lance alors dans un impressionnant processus créatif mobilisant toutes ses capacités de concentration ce qui me laisse donc quelques précieuses minutes de liberté)

 

 

scrap1

Après quelques minutes d'intenses efforts, ponctués TRES régulièrement par des Oooh et des Ahhh admiratifs de Maman, on aboutit à des oeuvres souvent, heu disons, très personnelles...

Mais quelques fois, il y a aussi de belles surprises  !

 

110302_ScrapNa_lia2

 

Ce coup-ci, elle m'a bluffée ! Je crois que je peux dire que la relève est assurée !

Bravo ma puce, je suis fière de toi !

 

Maintenant, manquerait plus qu'elle ne veuille plus me prêter ses tampons de danseuses, histoire de préserver son précieux matériel...