Voilà un moment que je me dis que j'aimerais bien avoir des étiquettes à coudre ou à coller sur les vêtements que je fabrique. C'est bien utile pour identifier le dos ou devant, ce qui n'est pas toujours trivial sur les pantalons à taille élastiquée par exemple, mais aussi pour garder en mémoire la taille du vêtement (pratique quand on fait un cadeau ou quand on extirpe le vêtement d'un carton pour poulette n°2...), ou encore pour indiquer à quelle température on peut le laver.

Quand j'ai vu les belles étiquettes de Camé de Couture, je me suis dit qu'en plus, ça pouvait être décoratif ! Je suis donc allée faire un tour chez Jennifer's Jewel, la conceptrice des étiquettes en question. J'ai été ravie car il y a vraiment le choix, et tout m'a semblé très beau.

Oui mais... (vous avez remarqué comme, quand on croit pourtant avoir vraiment trouvé la perle, après avoir surfé de loooooongues heures pour trouver ce qu'on voulait, il y a toujours une petite voix qui dit 'mais, ça searait encore mieux si...."?)

Bref, je me suis dit que tant qu'à faire dans le personnalisé, ça serait mieux d'avoir une étiquette vraiment à l'effigie de mon blog... Ca c'est possible aussi, il suffit d'envoyer l'image de son choix à Jennifer et elle s'occupe du reste. Mais alors on ne peut pas savoir si ça va rendre bien, et comme c'est quand même pas donné, on n'a pas trop envie de se rater... Et puis, si en plus on veut un jeu d'étiquettes toutes simples et puis un jeu d'étiquettes avec la taille, ça revient cher quand même....

 Et puis, je suis tombée sur ça : IMG_9699

Késako ???

Figurez-vous, Madame, que Cottonjet est un tissu de coton très fin, fixé sur une feuille rigidifiante amovible, qui peut passer dans votre imprimante à jet d'encore et qui peut donc s'imprimer directement, avec le motif de votre choix. Après un court séchage, on retire la feuille support, et on obtient, non vous ne rêvez pas Madame, un morceau de tissu imprimé personnalisé, prêt à être cousu, et même mieux, car on n'arrête pas le progrès Madame, prêt à être thermocollé au fer à repasser car Cottonjet existe aussi en version thermo-collante. Et pour les tissus plus résistants, Cottonjet existe aussi en sergé, en toile, et aussi en soie pour vos ouvrages précieux. Et en plus, comme si cela ne suffisait pas déjà, CottonJet est lavable en machine. (c'est bon ? j'en ai fait assez, là ??)

Bref, ça m'a bien plu, ce truc là, et je me suis dit que je tenais là de quoi faire des chouettes étiquettes.

Donc, aussi vu, aussitôt commandé, et dès réception, je me suis lancée...

 

Et alors, comment t'as fait ?

Etape n°1, concevoir son étiquette sur son ordinateur...

J'ai utilisé Photoshop mais n'importe quel logiciel de retouche photo ou de dessin fera l'affaire. Perso, j'ai fait un mélange entre la bannière de mon blog et mon gravatar pour créer mon étiquette, mais c'est bien simple, on peut vraiment imaginer ce qu'on veut !

IMG_9694

Indiscutablement la phase la plus longue !

 

Etape 2 : imprimer !

Quand c'est prêt, on sort une feuille de Cottonjet de son étui et on la glisse dans son imprimante à jet d'encre, face en tissu sur le dessus.

IMG_9695

On re-vérifie bien tout encore une dernière fois (pasque vu qu'il n'y a que deux feuilles dans le paquet, on a pas trop intérêt à se rater...), on retient son souffle et on lance l'impression...

 

IMG_9696

J'ai été très impressionnée par le résultat car l'impression est très précise, les couleurs sortent très bien et l'encre semble bien accrochée au tissu. Après 15 minutes de séchage, j'ai retiré le papier support et j'ai obtenu un tissu tout ce qu'il y a de plus classique, fin et malléable, imprimé avec mon étiquette.

Selon les instructions du fabricant, j'ai ensuite immergé le tissu dans un fond d'eau tiède pendant 10 min de façon à ce que l'excès d'encre dégorge puis j'ai mis le tissu à sécher. Je pense que cette étape était inutile car rien n'a dégorgé et le fait de mouiller le tissu l'a fait roulotter et du coup, j'ai du le faire sécher sous presse, ce qui n'était pas des plus pratique. J'aurais peut-être dû laisser le papier support sur le tissu pendant l'immersion, mais de toute façon, j'ai eu l'impression que ça ne servait à rien.

 

Etape 3 : la production en série !

Forte de cette première tentative très encourageante, j'ai réalisé des planches d'étiquettes, avec et sans les indications de taille et de lavage, de façon à en avoir plusieurs sortes sous la main. Pratique, on crée vraiment ce qu'on veut !

IMG_9697

 

Là aussi, ça a très bien marché car on peut réutiliser le Cottonjet plusieurs fois si la page n'est pas totalement imprimée, il suffit de couper bien droit sous la zone imprimée et de remettre la feuille dans l'imprimante.

Bref, pour un coût d'environ 10 euros (sans compter l'encre), j'ai obtenu une soixantaine d'étiquettes vraiment personnalisées !

Moi très contente !!!

 

Etape 4 : Utilisation !

Comme j'ai choisi un CottonJet thermocollant, j'ai juste eu à découper mes étiquettes au fur et à mesure de mes besoins et à les coller au fer sur les vêtements. J'ai trouvé plus sûr et plus esthétique pour une tenue de longue durée de les border ensuite d'un point de bourdon, mais ça n'empêche que le thermo-colllant est très pratique pour fixer l'étiquette avant de la coudre et éviter qu'elle ne bouge pendant la couture. Faudra quand même que je teste avec le thermocollant seul pour voir si ça tient bien.

Et voilà le résultat :

IMG_9753

 

Et pour savoir sur quoi j'ai inauguré mes belles étiquettes, il faudra patienter encore un petit peu...

... mais les paris sont ouverts ;-))

Alors, ça vous tente ?

 

EDIT : Après de nombreux, très nombreux lavages (à 30°C), je confirme que l'encre tient très bien et que l'impression n'a pas bougé, même pas un peu terni. La qualité est vraiment top !

Et pour répondre à plusieurs questions récurrentes, j'achète mon Cotton Jet chez Rascol, mais il y a sûrement d'autres endroits !