Certains réclament à corps et à cris la suite de nos aventures bricolage ;-)) !

Toi qui est passionnée de couture et de tricot, passe ton chemin ;-)). Toi qui ne rechigne pas à un peu de relookage de ton intérieur, viens voir à quoi nous avons occupé ces dernières semaines... (convaincant le pitch, non ?!)

 

Chantier n°2 : la rénovation intégrale de la cuisine

En parallèle du chantier parquet, il fallait aussi mettre le turbo sur la cuisine de façon à avoir de quoi préparer à manger pour la nombreuse famille au moment de l'emménagement.

L'état initial :

IMG_2265

Une cuisine vieillote, mal agencée, pas optimisée, avec un évier contre le mur du fond, une plaque à induction contre le mur de la porte, rien devant la fenêtre, un embryon de meuble bar isolé et peu commode, un lave-vaisselle d'un autre age, une hotte inutilisable coincée entre deux meubles hauts et surtout surtout, une crasse à faire fuir.

Imaginez les restes de nourriture (de quand ???) dans les meubles, les façades décollées, les portes qui ne ferment plus, le robinet qui branlote, un vieux papier cuisson dans le four avec les tâches d'huile et les miettes de la dernière pizza livrée (depuis quand ???) et j'en passe... Si vous ne me croyez pas, rendez-vous au chantier Ménage pour vous convaincre...

C'est bien simple, à chaque fois qu'on venait visiter la maison, on n'avait qu'une envie : tout arracher et balancer à la bêne ! Et c'est d'ailleurs la première chose qu'on a faite dès qu'on a eu les clés ! Le jour même, on attaquait le démontage de toutes ces horreurs. Grand plaisir !!

 

  • Première étape : démontage de l'ancienne cuisine

A la fin de notre première journée de propriétaire :

IMG_2669

En deux jours, tout fut démonté et nettoyé. On s'est senti mieux ! On a juste gardé un bout de plan pour soutenir la plaque à induction qu'on a conservé car elle s'est révélée être de très bonne qualité après un gros décrassage, et un petit meuble transformé en établi temporaire, et tout le reste est parti à la poubelle. C'est sympa, chez nous les encombrants passent devant notre porte une fois par mois, ils ont eu du boulot avec nous au passage d'avril ;-)).

  • Deuxième étape : plomberie !

L'objectif était de déplacer les arrivées d'eau pour placer l'évier sous la fenêtre (oui, je sais, c'est ultra classique, l'évier sous la fenêtre, mais j'aime bien !).

C'est DadaPoulettes qui est venu nous aider sur ce coup là et nous apprendre les bases de la soudure.

IMG_2706

 

On avait des connections un peu tordues, avec des espèces de tridents bizarres à dériver.

IMG_2775

IMG_2709

 

Et quelques mètres de tuyaux de cuivre plus tard...

 

IMG_2713

Et voilà ! On va l'avoir notre évier devant la fenêtre :-))

 

  • Troisième étape : L'électricité

Où il s'agit de bien réfléchir à l'avance où on va brancher quoi...

Ensuite on creuse le plâtre pour déplacer les gaines électriques, plus ou moins dans les règles de l'art (ahem...).

 

IMG_2807

Et on pose les gaines et les boîtes de dérivation, on passe les fils, on connecte, on pose des belles prises neuves (ou on décrasse les anciennes...), on rebouche et hop ! c'est fini (suffit d'un claquement de doigts quoi !).

 

130330_Déménagement_AménagementMaison-AvrilMai2
  • Quatrième étape : la préparation des murs

Où il s'agit d'avoir une surface nickel toute belle avant de monter les meubles. Long et fastidieux... mais satisfaisant car on commence à voir le définitif apparaître !

Donc d'abord, on décolle le vieux papier peint. Mauvaise surprise, il n'y a pas de couche d'impression sous le papier, on est directement sur le plâco. Résultat: très long à décoller car il faut y aller super mollo si on ne veut pas arracher le plâco en même temps.

Ensuite, on bouche les trous à l'enduit, on ponce, on rebouche les trous qui restent, on reponce, on rerebouche les trous qui restent (ça doit être une génération spontanée, je pense, c'est pas possible autrement), on rerereponce, etc etc, jusqu'à ce que on décide que ça va bien aller comme ça ça soit parfait.

On répare aussi les joints des fenêtres, on ponce puis on repeint les huisseries. Whaaaa, les fenêtres prennent un bon coup de neuf, c'est presque magique !

 

IMG_2927

 

Ensuite, on passe la fameuse couche d'impression pour ne pas avoir la même galère la prochaine fois, et on arrive enfin à l'étape ô combien satisfaisante d'avoir des murs tout blancs tout propres, prêts à peindre.

 

IMG_2926

 

  • Cinquième étape : tapisser !

Nous aurions préféré habiller nos murs de peinture, mais les murs étaient trop abimés pour cela (ou nous n'avons pas été assez ôpiniâtres sur l'enduit...) et nous avons finalement choisi de poser un papier peint.

Comme on dit, y'a qu'le premier lé qui coûte...

 

IMG_2928

 

Et quelques heures plus tard...

 

IMG_2944

 

IMG_2947

Nous l'aurez deviné, notre cuisine sera dans les tons de gris chauds, ultra banal tendance quoi ! J'aime bien l'effet peinture matière de ce papier (ça compense son hyper fragilité...).

 

  • Sixième étape : l'installation de la cuisine (youpi !!)

Tout commence par un passage obligé chez IKEA pour commander et charger puis décharger la cuisine. Etape que nous avions largement sous-estimée car il nous aura fallu presque une journée entière pour ça...

Mais après beaucoup de patience et d'abnégation, nous avions notre cuisine... en kit dans le garage !! 139 colis... Sympa le puzzle !

IMG_2701

 

A ce stade, PapyPoulette et Marie sont revenus nous donner un coup de main salvateur ! On a aussi eu l'aide précieuse de Nath qui manie la visseuse comme personne ;-))

Il s'agissait de...

- monter des caissons et des tiroirs (chez Ikéa)

IMG_3012

 

- découper et poser les plans de travail (chez Castorama)

- monter des caissons et des tiroirs

- poser et encastrer l'évier (Lapeyre)

IMG_2957

 

- monter des caissons et des tiroirs

- poser et connecter le robinet (IKEA aussi) sur la maaaaagnifique nouvelle arrivée d'eau

IMG_2958

 

- monter des caissons et des tiroirs

IMG_3038

- poser des poignées

- monter des caissons et des tiroirs (y'en avait plein, hein !)

IMG_3014

- régler des portes

- encastrer et connecter la plaque de cuisson

- monter des caissons et des tiroirs (ahhhh, ce fameux meuble d'angle crée de toutes pièces qui nous aura demandé bien des heures de prise de tête à lui tout seul !).

IMG_3037

 

Et pendant ce temps là... (séquence diversion !)

IMG_3019

IMG_3016

 

Il nous aura fallu une grosse semaine de boulot à 3 personnes pour terminer le montage...

Alors vous imaginez combien on était content de préparer notre premier repas cuisiné par nos soins sur notre plaque et avec notre évier après 10 jours de surgelés/microondes !

 

IMG_3021

 

L'état d'avancement :

Je dois dire que nous n'avons totalement réussi le challenge car au moment du déménagement, nous avions une cuisine encore totalement vide ! Mais dix jours plus tard, le principal était en place. Nous sommes très contents du résultat, à la fois du point de vue du rendu esthétique que du côté fonctionnel !

 

IMG_3397

Au fond, l'espace cuisson, avec un meuble coulissant regorgeant de condiments et d'épices, la plaque à induction sur un casserolier à trois tiroirs permettant de stocker cocottes, poêles et casseroles, et un congélateur sous paillasse. En surface, un plan de dégagement de 60 cm de large à gauche, bien pratique quand on sort un plat du four, et un grand plan de travail de 90 cm à droite, très commode quand on cuisine du chaud, surtout qu'il est juste à côté de l'évier et des poubelles.

Côté fenêtre, notre maaaaagnifique évier double bac au dessus des poubelles de tri et d'un petit casier range-bouteilles, notre lave-vaisselle, puis un meuble d'angle où on range les saladiers, les égouttoirs, bref tous les gros bidules. Ce meuble sert aussi de support à l'espace bar qui n'attend que son plan de travail sur-mesure pour prendre définitivement sa fonction. A terme il mesurera 140 cm et laissera un espace de travail d'environ 95 cm.

 

IMG_3450-001

IMG_3454

L'espace bar se termine par un casserolier à trois tiroirs où on range toute la vaisselle. Pratique ! A l'usage, ce meuble s'avère un peu petit, c'est peut-être la seule erreur de casting de cette cuisine. On aurait dû prendre le même dans une largeur de 80. On avait peur d'avoir un passage trop étroit, mais au final, on avait largement la place.

 

On a installé des jolis tabourets de bar qui ont eu le bon goût d'être pile dans les couleurs de la cuisine et qui ont tout naturellement trouvé l'usage qu'on leur avait prévu !

IMG_3088

 

L'espace bar sera en effet assez spacieux pour qu'on puisse préparer le repas côté cuisine, tout en prenant l'apéro côté salle à manger, ou en regardant un DVD sur le portable, en dessinant, ou encore en faisant ses devoirs, bref en étant ensemble !

 

IMG_3401

 

Reste à vous présenter le mur de meubles hauts. Nous l'avons choisi blanc, couleur mur, pour qu'il soit le plus discret possible. Derrière les belles façades brillantes montant jusqu'au plafond se cachent :

- un grand meuble à tiroirs coulissants pour stocker toutes les victuailles, le petit déj, les légumes, les conserves, les petits pots et j'en passe. Vraiment très pratique. En prime, un petit marche-pied pliant se glisse en bas du meuble et permet d'accéder aux caissons surmeubles où sont rangés les trucs-qui-servent-jamais-mais-qu'on-ne-veut-pas-jeter-on-sait-jamais.

IMG_3452

- un meuble pour les fours avec des tiroirs dessous pour les plats à four et à tarte.

- le fameux meuble dans l'angle crée de toutes pièces avec des tiroirs et un caisson haut. Le bas est condamné par le plan de travail, mais toute la partie haute est pleinement fonctionnelle grâce à ses tiroirs à ouverture totale. On y range les ustensiles de patisserie, les robots électroménagers, les tuperwares, la vaisselle bébé et j'en passe. On a bien galéré dessus pour faire rentrer les tiroirs où on voulait mais ça valait la peine car ce meuble est bien pratique et valorise bien l'angle sans prendre autant d'espace qu'un vrai meuble en angle.

- un meuble pour encaster le frigo viendra à gauche du meuble garde-manger. Il n'est pas encore monté car il faut d'abord que le sens d'ouverture de la porte de la cuisine soit inversé.

 

Ce qu'il reste à faire : les finitions

Entre autres, fixer les meubles aux plans, poser les plinthes, réceptionner le plan sur mesure du bar, fixer les parements de finition, finir de régler les portes et de poser les dernières poignées, poser le fond de hotte et les crédences, commander et poser la hotte etc etc etc.

Bref, encore beaucoup de travail, plus minimaliste dans l'effet rendu mais pas dans le temps nécessaire à y consacrer. Encore quelques bonnes heures de travail à venir ! Pas grave, on a déjà vidé tous les cartons de cuisine et rempli les placards, et ça, ça fait drôlement plaisir !