Au plein milieu d'une période totalement surchargée de boulot, je me suis offert une petite parenthèse vendredi soir, une bouffée d'oxygène, pour aller visiter le salon de l'Aiguille en Fête à la porte de Versailles.

 

1-IMG_4368

 

En effet, grâce à Christelle, j'ai eu la chance de gagner une invitation pour ce grand moment de fête pour tous les amoureux du fils et des aiguilles. Ce genre de cadeau ne se refuse pas, et malgré mon emploi du temps ultra chargé, j'ai sauté dans le RER après ma journée de boulot vendredi et je suis allée me régaler de belles étoffes, de laines soyeuses et colorées et surtout de belles rencontres avec des personnes aussi chaleureuses que passionnées.

J'ai passé un très bon moment dans les larges allées du salon, presque désertes. Oui oui, car cette année, le salon proposait une soirée nocturne et c'était visiblement une bonne idée car, contrairement à la dernière fois, les stands n'étaient pas pris d'assault et on pouvait circuler tranquillement, prendre le temps de regarder, d'admirer, de flâner sans se faire bousculer, et aussi de papoter avec les visiteuses ou les animatrices des stands. Une vraie bonne idée ce nocturne !

Bon, je dois avouer que malgré toutes mes bonnes résolutions, je n'ai pas pu m'empêcher de ramener quelques menues fournitures...

Vous voulez voir ?

Allez, je commence par la galerie bleue...

 

2-DSC01676

3-DSC01683

 

De beaux voiles de coton, à des prix épatants (5,50 € le mètre !!), sur le stand d'EuroTissus. Ils vont ouvrir une boutique à Paris, vers République, au mois de mars. Inutile de vous dire qu'avec un rapport qualité prix pareil, je vais y aller faire un tour...

Quelques pelotes d'Arobas chez Plassard, une commande de MaxiPoulette qui veut absolument un cache-coeur (alors que j'avais plutôt prévu une tunique, ahem...).

De jolis boutons à 20 centimes piochés dans une immense caisse pleine à rabord.

Deux feuilles de transfert pailletés achetés chez Ki Sign, en plus de flex blancs et noirs.

Un coupon de 50 cm de liberty en velours, acheté chez Tissus Anglais à 19 € le mètre, très intéressant pour les petites jupes d'hiver. Je connaissais la boutique pour ces liberty imbattables et pour le petit accent plein de charme de sa responsable, mais je ne savais pas que le Liberty existait aussi en velours et j'ai été bluffée par sa finesse. Une belle découverte déclinée en bleu ici et en beige un peu plus bas...

 

Je me suis aussi constitué une petite galerie rose et prune... (c'est vrai que ça manquait à la maison, ahem...)

 

5-DSC01690

 

4-DSC01688

 

Cette fois, les pelotes sont de la Rialto DK de chez Debbie Bliss, achetée à -40% chez So Fil. 4,50 € pour de la pure laine utlra douce et ultra lavage, c'était une affaire. Je les destine à un Flower Cardigan pour MiniPoulette.

 

Et puis, pour faire bonne mesure, des tons plus neutres dans une galerie de beiges et d'ocres... où on retrouve le liberty velours beige fleuri cité plus haut... accompagné de deux cotons imprimés pour des petits tops d'été tout légers.

 

6-DSC01705

 

Avec aussi une petite tuerie dénichée chez Aimée de l'Oisiveté, où j'ai passé un temps infini à me décider tant les laines et les couleurs étaient toutes plus belles les unes que les autres : un échevau d'Alice, de chez Juno. Un mélange tout doux de laine, de soie et de cachemire, dans une couleur très subtile de beige rosée, pour me tricoter un petit doudou de cou (bah tiens ! Y'a pas de raison de s'oublier non plus !).

 

7-DSC01720

 

Je suis rentrée chez moi à 22h30, épuisée mais ravie, avec des petites étoiles plein les yeux de toutes les merveilles que j'avais vues.

Et maintenant, mes doigts fourmillent, mes ciseaux frétillent, mes aiguilles s'impatientent, et j'espère bien vous montrer quelques réalisations très bientôt !