Je continue ma petite série de tutos pour l'aménagement de l'atelier. Après le gros morceau qu'était la table de découpe, aujourd'hui une petite bricole plus légère et plus simple : un range-bobines pratique, modulaire et facile à ranger.

Alors, pour moi l'objectif était simple, il s'agissait de s'y retrouver dans ça :

 

15-DSC01518

 

Je voulais pouvoir visualiser toutes mes bobines d'un coup d'oeil et accéder à chacune facilement, sans passer une heure à chercher la bonne.

Je voulais aussi pouvoir regrouper bobine et canette assortie et déplacer le range-bobine au gré des projets.

Je voulais quelque chose de modulaire, qui puisse s'agrandir au gré de l'extension de ma collection de bobines (vous avez remarqué comme on n'a JAMAIS la bonne couleur ?...)

Enfin, et surtout, je voulais que l'ensemble soit à l'abri de la lumière et de la poussière.

 

J'ai vu beaucoup de très chouettes range-bobines sur Pinterest, comme par exemple celui-ci que je trouve très pratique et très mignon...

 

Bobines et canettes - coin couture

 

Ou celui-ci dont j'adore le look et qui permet de ranger toute sortes de bobines de tailles différentes en version collector !

 

DIY IDEA - Cotton reel framed storage via Apartment Therapy

 

La plupart des range-bobines que j'ai vu sont conçus pour être accrochés au mur. C'est une bonne idée d'un point de vue esthétique mais par contre, ça doit vite devenir un nid à poussière et avec le temps, je pense que la lumière du jour doit décolorer les teintes. Donc, à moins d'avoir un taux de renouvellement des bobines très élevé, ce qui est loin d'être mon cas, je préfère une version moins exposée !

Du coup, j'ai conçu un range-bobines qui se puisse se ranger dans un des tiroirs de mon atelier (juste sous les machines, à portée de main !), tout en gardant la praticité des grands range-bobines muraux.

 

10-DSC01611

 

Le principe est simple : les bobines viennent se ranger dans une boîte, qui prendra elle-même place dans un tiroir. Les bobines sont enchassées entre des tasseaux rainurés qui sont collés au fond de la boîte et dont l'espacement permet de retenir les bobines, qu'elles soient larges ou étroites. Chaque cannette est rangée à la suite de sa bobine. Ainsi les bobines ne glissent pas, ne se mélangent pas, sont toutes visibles sur leur tranche en un coup d'oeil, ce qui facilite grandement leur sélection pour un projet, et on peut même sortir le range-bobines du tiroir, le temps de choisir les bobines adaptées au tissu qu'on veut travailler.

 

13-DSC01616

 

Alors comment fait-on ?

Pour réaliser ce range-bobines, il vous faudra ceci :

16-DSC01519

 

  • une boîte (ou deux ou trois, selon le nombre de range-bobines dont vous avez besoin)
  • quelques tasseaux rainurés à section ronde de 0,5 cm de diamètre
  • un rouleau de scotch double-face
  • un rouleau de masking tape (tissu si possible)

 

Commençons par les spécif de la boîte !

La boîte doit avoir une taille permettant de l'installer dans votre tiroir et une hauteur d'au moins 4 cm pour pouvoir abriter les bobines couchées. A vous de trouver celle qui vous conviendra. Pour ma part, j'ai utilisé des couvercles de boîtes en carton IKEA.

 

01-DSC01548

 

11-DSC01512

 

Ils présentent l'avantage d'avoir la bonne dimension par rapport à mon tiroir, d'être esthétiques et d'une hauteur adaptée, avec un prix mini. Et les boîtes peuvent servir à ranger fournitures et matériel de couture.

 

Première étape : découper les tasseaux aux dimensions de la boîte

 

17-DSC01522

 

Pour cela, rien de plus simple ! On place le tasseau sur la largeur de la boîte, et on trace un repère au crayon à la bonne dimension, un peu plus petite que la largeur de la boïte pour pouvoir y rentrer les morceaux de tasseau facilement, et puis on coupe sur le repère avec une petite scie, voire un bon cutter si on n'est pas équipé.

On obtient une poignée de tasseaux de la même taille :

 

05-DSC01569

 

Deuxième étape : préparer la boîte

On va utiliser du scotch double-face pour coller les tasseaux au fond de la boite.

12-DSC01513

 

Dans un premier temps, on pose des bandes de scotch double-face aux extrémités et au milieu de la boîte, en les collant dans le sens de la longueur.

1-DSC01552

Ensuite, on note des repères de distance tout au long des bandes de scotch, qui correspondent aux endroits où on viendra coller les tasseaux.

 

03-DSC01554

 

J'ai opté pour un espacement d'environ 2 cm entre chaque tasseau, pour que les bobines étroites type Gutermann s'insèrent confortablement mais sans trop de jeu. Avec cet espacement, les bobines plus larges sont moins bien enchassées entre les tasseaux, mais la surface rainurée des tasseaux permet d'éviter qu'elles ne bougent lorqu'on déplace la boîte, donc ça marche aussi. Chez moi, les bobines étroites sont majoritaires, je leur ai donc donné la priorité. Mais si vous avez surtout des bobines larges, vous pouvez imaginer d'augmenter un peu l'espacement pour améliorer leur stabilité dans la boîte.

 

Remarquez les repères au crayon le long du scotch

 

Le premier et le dernier tasseau seront collés juste au bord de la boîte. Pour les autres, on peut ajuster leur espacement en fonction de la longueur totale de la boîte pour que ça tombe juste !

La boîte que j'ai utilisée mesure 31 cm de longueur intérieure. J'ai pu obtenir 13 espacements de 1,84 cm entre chaque tasseau et ainsi optimiser l'espace disponible. Du coup, j'ai noté des repères au crayon à 2,85 ; 5,2 ; 7,5 ; 9,85 ; 12,2 ; 14,55 ; 16, 9 ; 19,2 ; 21,55 ; 23,9 ; 26,25 et 28,6 cm du bord de la boîte. Ces repères correspondent à l'endroit où le bord externe de chaque tasseau doit venir reposer.

 Troisième étape : coller les tasseaux

Une fois tous les repères notés sur les trois bandes de scotch, on retire la protection supérieure du scotch double-face puis on pose les tasseaux délicatement sur chacun des repères, en vérifiant qu'ils sont bien parallèles et équidistants. Une fois qu'on est sûr de la position de tous les tasseaux (et donc qu'on n'a pas fait d'erreur de calcul, ahem...), on appuie fortement sur les endroits en contact avec le scotch pour bien les faire adhérer.

 

06-DSC01575

 

Dernière étape : recouvrir le scotch avec du masking tape tissu.

Il s'agit de recouvrir les tasseaux et le scotch double-face avec du masking tape, pour fixer les tasseaux par le dessus autant que par le dessous, et pour éviter de garder la surface collante du scotch double-face à la portée d'une malheureuse bobine qui y serait aussitôt engluée - telle une mouche sur un papier collant - et perdue à jamais pour la couture (sens de la mesure...).

On recouvre donc soigneusement chaque bande avec du masking tape. J'ai préféré du masking tape tissu car il est un peu plus costaud que le masking tape classique et je trouve qu'il épouse mieux les arrondis.

On en profite pour choisir un joli motif, assorti à la boîte !!

 

07-DSC01583

 

A chaque fois qu'on arrive sur un tasseau, on prend soin de bien entourer le tasseau avec le masking tape tout en appuyant bien pour solidariser tasseau, masking tape et scotch double-face.

 

2-DSC01591

 

Et voilà, c'est terminé ! On admire le travail !

 

3-DSC01596

 

08-DSC01597

 

Il ne reste plus qu'à installer bobines et cannettes assorties et à ranger le range-bobine dans le tiroir !

 

09-DSC01604

 

4-DSC01617

 

 

 

 

 

1-DSC03882

 

Alors, ça vous inspire ?

 

14-DSC01618

 

Et vous, c'est quoi votre méthode pour ranger les bobines ??