Revoilà la série de tutos pour améliorer l'aménagement de votre atelier !

Aujourd'hui, je vais aborder l'épineuse question du rangement des cônes de surjeteuse.

Après avoir réglé le souci du rangement des bobines de fil, il me restait à ranger les cônes de la surjeteuse. Celles qui ont une surjeteuse me comprendront, les cônes c'est pénible parce que c'est haut, ça prend de la place, c'est instable, et on ne sait pas où les mettre. Moi, je les avais mis verticaux dans un tiroir pile à la bonne hauteur, mais le souci, c'est qu'à chaque fois que je tirais le tiroir, les cônes jouaient aux dominos et tombaient les uns sur les autres. Il fallait faire quelque chose !

La stratégie restait la même que pour les bobines : il fallait quelque chose qui rentre dans un tiroir pour mettre mes précieux cônes à l'abri de la lumière et de la poussière. Pas question d'accrocher un présentoir au mur comme on le voit un peu partout sur la blogosphère. Alors j'ai fureté sur internet et j'ai trouvé ceci qui m'a inspiré :

 

Boite de rangement pour cônes de fils ArtBin ®

Seulement pas question de payer 50 € pour une boîte en plastique ! Alors j'ai sorti quelques fournitures et je me suis lancée... Et j'ai aboutit à ceci :

 

17-DSC03260

 

Ca vous plaît ? Je vous montre comment faire ?

 

Pour faire votre range-cônes maison, il vous faudra :

- une plaque en polystyrène bien dense et assez épaisse (environ 3 cm). Pour les miennes, j'ai utilisé le couvercle d'une boîte de poissonnier (à récupérer sur les marchés par exemple, votre poissonnier va devenir votre meilleur ami ;-)).

 

01-DSC03163

 

- du fil électrique de 2,5 mm d'épaisseur (celui qui est tout fin n'est pas assez rigide) qu'on achète dans un magasin de bricolage

1-DSC03196

- un feutre indélébile

- une pince coupante

- une petite perceuse

- un pistolet à colle

 

Première étape : préparer les plaques du fond

La plaque en polystyrène va servir de fond à notre range-cônes. C'est elle qui accueillera les supports porte-cônes et que l'on glissera dans un tiroir.

Avant de fixer les porte-cônes métalliques dessus, il faut la découper aux bonnes dimensions, puis repérer l'emplacement des porte-cônes.

Pour le découpage, j'ai utilisé un bon couteau de chef. C'est un peu galère mais ça se fait (et ça en met partout, ahem...).

02-DSC03178

 

Les dimensions sont calculées pour que la plaque rentre parfaitement dans le tiroir où elle sera rangée.

03-DSC03180

 

Ensuite, on pose les cônes sur la plaque et on repère leur emplacement avec un marqueur. Personnellement j'ai marqué le centre (pour cela on peut s'aider d'une longue aiguille pour percer un petit trou au milieu du cône) et le pourtour de chaque cône.

 

1-DSC03181

1-DSC03165

2-DSC03183

 

Ensuite on va percer des petits trous de 2 mm de diamètre dans le polystyrène à l'aide d'une petite perceuse. Il faut percer deux trous de part et d'autre du repère central. Pour déterminer l'espacement de ces trous, le mieux est de mesurer le diamètre intérieur de vos cônes puisque c'est là que le porte-cône va venir se placer. Dans mon cas, j'ai espacé les trous de 3,5 cm.

 

2-DSC03208

 

Voici le gruyère qu'on obtient quand c'est terminé ;-)

06-DSC03210

 

Deuxième étape : préparer les porte-cônes

Les portes-cônes sont réalisés avec le fil électrique.

Pour ce faire, il faut tout d'abord de détailler le rouleau de fil éléctrique en tronçons d'environ 28 cm, à l'aide de la pince coupante.

07-DSC03218

 

Ensuite, on replie chaque tronçon en deux pour obtenir un U étroit.

08-DSC03226

 

Enfin, on donne une forme de poire à chaque U, comme ceci :

09-DSC03231

 

Le fil électrique de 2,5 mm reste suffisamment souple pour être travaillé à la main facilement.

10-DSC03237

 

Troisième étape : l'assemblage !

Il s'agit de solidariser les porte-cônes sur les plaques de fond. Pour cela, on va coller à chaud. C'est le moment de dégainer le pistolet à colle ;-).

 

11-DSC03239

 

On encolle les deux extrémités de chaque porte-cône sur environ 1 à 1,5 cm maxi.

12-DSC03241

13-DSC03243

 

Il faut travailler assez vite pour que la colle n'ait pas le temps de refroidir. Du coup, il vaut mieux traiter chaque porte-cône l'un après l'autre.

Dès que la colle est posée, on retourne le porte-cône et on vient le ficher dans les trous percés sur la plaque de polystyrène.

 

3-DSC03245

 

La colle va faire un peu fondre le polystyrène puis figer le tout. Il ne faut pas travailler à colle trop chaude sinon le polystyrène fond trop et le trou devient trop large. Mais il ne faut pas travailler à colle trop froide sinon ça ne colle pas  (hé, j'ai pas dit que c'était facile, mais avec un peu d'habitude, ça se fait très bien !).

Une fois que tous les supports métalliques sont fixés, on obtient ça :

 

16-DSC03250

 

 

 

BONUS : le faux bon plan à éviter ! Avant d'aboutir à cette version, j'ai essayé une version plus simple où une simple baguette ronde de 1 cm de diamètre était fixée dans le polystyrène comme ceci :

 

 

 

2-DSC03202

 

 

 

Eh bien, ça n'allait pas du tout ! Les cônes n'étant pas bloqués en bas puisque la baguette est fine, ils ont continué à valdinguer dans mon tiroir et n'étaient pas suffisamment bien maintenus. D'où l'idée d'utiliser une forme de poire pour que le bas des cônes soient bien tenus... et l'idée d'avoir recours aux fils électriques...Maintenant, vous faites bien comme vous voulez, hein... (mais j'vous aurais prévenus ;-)).

 

Dernière étape : remplir, ranger et admirer !!

Il faut bien laisser refroidir. Pour ma part, j'ai attendu une nuit pour être tranquille.

Ensuite, eh bien, c'est la récompense ! On place avec délectation ses cônes sur leurs supports métalliques, les cônes viennent se placer tout naturellement sur les supports métalliques et, gâce à la forme de poire, ne bougent plus d'un poil... Le bonheur !!

Si jamais il y avait encore un peu de jeu, ou au contraire que le support métallique s'avérait trop large pour recevoir le cône, on peut tout à fait adapter sa taille en déformant doucement le fil électrique jusqu'à obtenir l'ajustement parfait.

Et ensuite ?

On place l'ensemble dans le tiroir de rangement, et on admire !!

 

18-DSC03262

 

Et on est tellement content qu'on s'en fabrique deux ou trois autres pour ranger TOUS les cônes qu'on ne manque pas d'entasser dans son atelier !

Et vous ? Quand est-ce que vous faites les vôtres ?

 

bannièreAbracadacraft