Certains d'entre vous m'ont interrogée sur la construction de mon meuble de rangement, pièce maîtresse du rangement de mon atelier. J'y range mes tissus, mes chutes, mes papiers de scrap etc. Il a été entièrement conçu à partir d'éléments de cuisine IKEA.

Commençons par la vue extérieure du meuble de rangement :

1-DSC04098

 

Le meuble est construit en assemblant plusieurs caissons de cuisine IKEA faible profondeur.

Le piétement du meuble est constitué de deux éléments bas de L60, H60 et P37,5 cm. Ils sont posés sur des pieds Besta qui ne sont normalement pas fait pour, mais avec un peu de bricolage, on peut les fixer sur les caissons de cuisine. Je trouvais qu'ils donnaient une allure plus meuble-bahut que les pieds de cuisine habituels.

Ces éléments bas sont habillés de deux façades de tiroir, sachant que j'ai gardé une niche ouverte dans un des éléments. Les façades que j'ai choisies s'appellent VEDDINGE, elles sont grises. Je les ai complétées par des poignées boutons blanches ULVSBO. En bas à droite, il y a une façade de 40 cm de hauteur et à gauche une façade de 60 cm de hauteur (constituée en réalité d'une association d'une façade de 40 cm et d'une de 20 cm pour l'homogénéité esthétique).

Le pietement sert de support au plan de travail, qui est légèrement débordant sur le côté et sur le devant du meuble.

Au dessus du plan de travail, j'ai posé côte-à-côte deux groupes de deux caissons hauts de faible profondeur superposés (L60 x P37,5 cm) : un caisson de 80 cm de hauteur et un caisson de 40 cm de hauteur au-dessus. Ces quatre caissons sont habillés par des portes vitrées JUTIS de 100 cm de haut et de 30 cm de large chacune. Il faut donc 4 portes pour couvrir la largeur totale. Ces portes laissent un espace de 20 cm dans le bas des caissons de 80 cm de hauteur. Sur le caisson de droite qui est contigu au plan des machines à coudre, j'ai laissé cette niche libre, en la complétant juste d'une tablette en verre à mi-hauteur. J'y range mes notices de machine à coudre, mes feutres de coloriage, et mes deux livres de techniques de couture fétiches.

Sur le caisson de gauche, j'ai installé deux tiroirs faible hauteur (10 cm) dans lequels je range mes notes, les pochettes de patron à attaquer et mes projets de scrapbooking en cours et diverses pochettes transparentes que j'utilise ensuite dans des classeurs pour organiser et ranger les notices des patrons, mes échantillons de tricot, mes factures, mes modes d'emploi etc...

 

DSC05819

 

Pour finir le meuble, j'ai habillé le côté gauche du meuble par deux joues de finition, et le dessus par une corniche plate grise, également vendues au rayon cuisine.

 

Allez, pour synthétiser toutes ces explications, rien ne vaut un petit schéma tecnhique qui reprend tout ce que je viens de vous expliquer !

 

MeubleAtelier_VueExt

 

Ouvrons les portes et les tiroirs et passons maintenant à la vue intérieure !

 

DSC05816

 

En bas à gauche, derrière la double façade de 60 cm de haut se cache un double tiroir : un premier tiroir est solidaire de la façade. J'y range mes tissus épais : douillettes, polaires, fourrure, éponge... C'est un tiroir moyenne hauteur.

Au dessus, j'ai pu caser un second tiroir intérieur. C'est un tiroir haut dans lequel je mets mes tissus fins : organza, doublure, taffetas, voiles...

 

4-DSC03891

 

En bas à droite, le caisson est équipé d'un seul tiroir haut, pour ranger, devinez quoi ?  des tissus bien sûr !

A l'intérieur du tiroir, pas de second tiroir mais juste une tablette, placée à environ 10 cm du haut du tiroir, sur laquelle je range mes molletons.

Au dessus du tiroir, j'ai gardé une niche ouverte, qui se trouve donc juste sous le plan de travail des machines. J'y ai installé deux jolies boîtes de rangement, pour le kapok et pour diverses housses de protection.

 

DSC05815

 

Passons à l'étage du haut !

Sur le caisson de droite, en bas à la limite du plan de travai, j'ai également gardé une niche ouverte de 20 cm, séparée en deux étagères de 10 cm chacune par une tablette en verre. Cette niche est très pratique car à proximité directe de ma machine à coudre. J'y range tout ce que je veux avoir sous la main facilement, comme une boîte d'en-cours, mon carnet d'entretien des machines, et deux manuels de couture (dont la notice de mes machines).

 

5-DSC03888

 

Au dessus, derrière les portes vitrées, j'ai installé plusieurs tablettes en verre. Dans la zone du bas, il y a mes boites à chutes de tissu (des boîtes alimentaires IKEA). J'en ai 6 en tout, une par couleur.

Au dessus, une zone avec des boîtes de rangement, où je stocke des en-cours et du petit matériel de tricot.

Et enfin plusieurs étagères assez resserrées où je range mes papiers de scrap, bien à plat.

Tout en haut, il y a des boîtes de stockage pour les enveloppes et les cartes couleurs et pour les chutes de papiers, les boutons à recoudre ou la mercerie à ranger (hé oui, mon atelier semble toujours rangé mais en réalité je n'effectue un vrai rangement /classement /tri que deux à trois fois par an).

 

Le caisson de gauche est entièrement dédié au stokage des tissus. Je vous parlerai dans un prochain billet de mon mode de rangement et de classement des tissus. Il y a trois niveaux de tissus, délimités par la jonction des caissons d'une part et par une étagère en verre d'autre part. Les tissus sont classés par matière d'abord (deux étages pour les cotonnades,  un étage pour le jersey) puis par couleur. 

 

DSC05817

 

A noter que les portes vitrées n'ont pas de poignées, nous avons installé des boutons poussoirs pour les remplacer.

Comme tout à l'heure, j'ai synthétisé tout ceci par un petit schéma pour vous aider à vous y retrouver:

MeubleAtelier_VueInterieure-001

 

Voilà, vous savez tout ! Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à me les poser dans les commentaires, je me ferais un plaisir de détailler certains points  ou d'éclaircir les mystères !