Allez allez, c'est la rentrée ! Faut reprendre le chemin de l'école, du travail... et du blog !

Mais que c'est difficile d'abandonner l'été et le rythme des vacances ! Ce sentiment de légèreté, de nonchalance et de promesses qui flotte dans l'air. La clarté de l'air le matin sur fond de ciel bleu, quand il ne fait pas encore chaud mais qu'on sent que ça va monter. La chaleur plombée qui écrase à l'heure de la sieste. La petite brise qui rafraîchit agréablement sous la ramure des arbres, allongée sur un transat ou accrochée à bon livre dans le hamac...

Bref, pour prolonger l'été, et avant que les frimas de l'automne nous invitent à nous vêtir plus chaudement, je vous montre deux tenues qui ont rythmé notre été, à ma grande Poulette et à moi, et que nous portons encore avec plaisir en ce moment, vu le magnifique mois de septembre que nous avons.

Pour aujourd'hui, je vous montre ma robe Manado.

 

DSC06352

 

bannièreAbracadacraft

 

J'avais trouvé le patron sur le site Couture Nomad l'an dernier. Ce site a pour vocation de proposer des cours de couture aux expatriées en Asie et aux Parisiennes, mais il propose aussi des patrons pour les couturières déjà aguerries. Le patron Manado était gratuit à l'époque, après inscription sur le site, dans l'idée de faire découvrir Couture Nomad aux couturières intéressées. Pour en savoir plus sur le concept, c'est sur le site de Couture Nomad.

 

Manado est une robe toute simple, très facile à réaliser. Elle a une forme trapèze, un haut débardeur et est relevée d'une jolie ceinture obi d'inspiration japonaise. Dans un tissu léger, je m'étais dit qu'elle serait parfaite pour l'été.

 

DSC06356

 

Je l'ai réalisée dans un voile de coton, acheté au salon de l'Aiguille en Fête il y a deux ans sur le stand d'Eurotissu. J'avais flashé sur les tons doux, le motif japonisant tout en finesse et la légèreté du tissu. Au moment où je l'ai acheté, je n'avais aucune idée de ce que j'allais en faire, et puis quand je suis tombée sur ce patron, ça m'a paru évident.

 

DSC06362

 

Cependant, j'ai préféré doubler ce voile trèèèès léger et un peu transparent. Pour garder le côté léger et ne pas souffrir de la chaleur à cause de la doublure, j'ai choisir de doubler avec un autre voile de coton, beige uni, très léger également.

 

DSC06360

 

La réalisation du modèle s'est un peu complexifiée du fait de la doublure intégrale, mais rien d'infaisable non plus. A part la doublure (et en particulier la faire passer par les trèèèèès étroites bretelles... ahem !), aucune difficulté technique : pas de fermeture éclair, pas de boutonnière, juste des emmanchures arrondies, une couture dans le dos et un ourlet.

 

DSC06361

 

Pour la ceinture, j'ai utilisé un simili cuir marron foncé que j'ai relevé d'un galon orange cuivré, pour rappeler la teinte des petits pois du tissu.

 

DSC06368

 

J'ai coupé la taille M (pour un 38-40). Après essayage, j'ai repris un peu l'échancrure de la taille au niveau de la couture des cotés car ça faisait un peu trop parachute. Pour le bas, la taille S aurait été suffisante. Par contre, les emmanchures sont assez étroites et si c'était à refaire, je taillerais la taille au-dessus pour la partie débardeur.

 

DSC06373

 

Au final cette petite robe est parfaite ! Elle a été très agréable à porter pendant les grosses chaleurs, avec des tongs pour un look estival décontracté.

 

DSC06375-001

 

Avec des talons, elle peut aussi aller se balader dans les petits restos, pour une soirée fille par exemple.

Et pour aller travailler, elle s'accorde très bien d'une petite veste en cuir pour un look plus sérieux.

 

DSC06370

 

La robe passe-partout, qui devient vite incontournable, quoi !

C'est simple, je l'ai terminée début juillet, et je l'ai déjà portée une petite dizaine de fois !

Et vous, vous l'aimez ?

A bientôt pour la tenue estivale de MaxiPoulette !!

 

The Fiche Technique

  • Modèle : Robe Manado de Couture Nomad
  • Dimensions : taille M
  • Tissus : Voile de coton et doublure en coton achetés chez EuroTissu, simili cuir acheté chez Eurodiff.
  • Mercerie : Galon orange cuivré acheté chez ma mercière
  • Modifs : Ajout d'une doublure à la robe, réduction de la largeur au niveau de la taille.
  • Mon avis : Robe très agréable à porter en été, aussi bien pour un look décontracté qu'habillé. Les emmanchures sont un peu étroites, si c'était à refaire, je les élargirais un poil.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer