Beaucoup de bébés nés ces derniers temps dans mon entourage = plein de layette cousue, mais toujours rien pour mon bébé à moi... Oh la mère indigne ! Enfin, vous savez ce qu'on dit à propos des cordonniers...

Bref il était grand temps de réparer cette injustice !

Mais que peut-il bien manquer dans la garde robe d'un bébé fille quand on a 2 grandes soeurs devant soi ???

 

IMG_2437

 

Des turbulettes, j'en ai plein. Mais des dans lesquelles ma Micropoulette ne nage pas, j'en n'avais pô...

D'ailleurs, vous comprenez pourquoi, vous, les fabriquants se croient obligés de confectionner des turbulettes de 65 cm de long qui débordent des nacelles et des berceaux alors que les bébés à la naissance ne mesurent que 50 cm et seulement 60 cm trois mois plus tard ??? Et pourquoi ils font des bretelles si larges et des emmanchures si profondes, et une largeur telle qu'on pourrait mettre deux bébés dedans, ce qui fait qu'immanquablement le bébé se retrouve avec l'encolure qui lui remonte sous le menton et les bretelles qui débordent jusque par desssus la tête, et la jupe toute tourbichounnée. Vraiment, on se demande à quoi ils pensent les frabriquants de turbulette ! Moi, je cherchais despérement une turbulette petit modèle, adaptée à la taille nourrisson. M'en fiche qu'elle dure pas longtemps, moi, du moment qu'elle tombe bien. C'est assurément le vêtement qui sert le plus au début, alors on peut quand même bien s'en offrir une pour les trois premiers mois et une autre pour les 6 mois suivants ! Ca vous viendrait à l'idée, vous, de mettre un body de taille 1 an à un bébé qui vient de naître ?!!

Remarque que je dois être la seule à revendiquer une turbulette adaptée aux titounés, pasque j'en ai pas trouvé dans le commerce.

C'est pô grâââve, pisque c'est comme ça, jy vais la faire moi-mime !

 

IMG_2431

 

Chuis partie sur une base de patron Citronille, mais j'ai à peu près tout changé...

J'ai revu à la baisse l'ampleur de la jupe, la largeur du buste et des bretelles a été réduite aussi, tout comme la profondeur des emmanchures.

A la place de la patte de boutonnage, j'ai mis une longue fermeture éclair.

 

IMG_2418

 

Et pour la déco : un joli passepoil en liberty...

 

IMG_2422

 

... quelques appliqués en velour éponge et liberty, et des boutons recouverts assortis qui sont là en trompe l'oeil, cousus par dessus des pressions.

 

IMG_2420

 

Le dessus est en velours éponge tout doux, et pour la doublure, j'ai utilisé un vieux drap lavé et relavé qui avait la souplesse et le confort qui vont bien. Je n'ai inséré ni molleton ni polaire car je voulais un modèle assez léger pour l'été.

 

IMG_2419

 

Je suis ravie du résultat, la turbulette tombe vraiment bien, elle est ajustée comme il faut, et ma MicroPoulette s'y est tout de suite sentie bien. Et aujourd'hui à 3 mois passés, elle rentre toujours dedans mais pas pour bien longtemps encore. Si c'était à refaire, je rajouterais quelques cm de plus à la longueur.

 

IMG_2983

 

The fiche technique :

  • Modèle: Patron de départ de la turbulette des IPBB de Citronille
  • Taille: Adaptée pour obtenir une turbulette pour bébé de la naissance à environ 3 mois.
  • Modifs: Longueur - 8 cm, largeur buste et bretelles - 1,5 cm de chaque côté, jupe moins évasée (jusqu'à - 2,5 cm de chaque côté en bas), profondeur d'encolure + 2 cm, patte de boutonnage remplacée par une fermeture éclair, pas de boutonnière mais des pressions.
  • Tissus: Velours éponge bleu ciel et blanc acheté chez Self Tissu à Rennes, Liberty Adelajda bleu de La Droguerie, vieux drap de polycoton bleu de récup' pour la doublure.
  • Mercerie: boutons recouverts achetés à La Droguerie, passepoil maison, fermeture éclair de 70 cm de chez ma mercière. Images des appliqués trouvées sur le site de Ki Sign.
  • Mon avis: Juste parfaite pour les nouveaux-nés ! Pour la seconde édition, je rajouterais 5 cm de longueur à la jupe. Au niveau couture, ma première fois avec du jersey, velours en plus. Eh bien, comme prévu, ma MAC s'est bien vautrée ! Tissu qui plisse, qui n'avance pas, qui roulotte, une vraie galère. Heureusement, j'ai été sauvée par l'astuce qui consiste à glisser un papier cuisson entre le tissu et le pied de biche. Et là, miracle, l'entraînement du tissu reprend. Par contre, on se retrouve à travailler en aveugle ou presque, vue l'opacité du papier en question. Pas tip top quand même. Dommage parce que ce velours éponge, c'est tout doux, un régal pour la layette ! Belle galère aussi pour poser la fermeture éclair là où passe le passe-poil : bien trop épais pour ma pauvre machine à coudre... Heureusement, elle s'est bien rattrapée sur les appliqués qu'elle a bien réussi.

 

IMG_2483

 

 

 

Enregistrer