"Les enfants ! La méchante fée Maléfices a dérobé les cadeaux de Naelia et les garde dans le Monde de l'Oubli. Pour les faire revenir, vous, les apprentis sorciers, devrez réussir une série d'épreuves dans le but de confectionner une potion magique. Cette potion fera apparaître des instruments de musique magiques qui ont le pouvoir de faire revenir les objets du Monde de l'Oubli. Si vous réussissez toutes les épreuves et que vous parvenez à rendre ses cadeaux à Naelia, vous deviendrez des vrais sorciers et sorcières. "

Voilà comment j'ai accueilli les invités à leur arrivée et comment je les ai lancés dans l'histoire. Ils ont tout de suite adhéré et c'était parti !

 

IMG_1026

 

D'abord il s'agissait de revêtir le costume d'apprenti sorcier : un chapeau de sorcier sur la tête, des lèvres peintes en noire pour les filles et une barbe de sorcier pour les garçons, une toile d'araignée noire dessinée sur fond blanc sur la joue et l'araignée descendant sur son fil depuis le coin de l'œil, en signe de ralliement à la "Communauté des Apprentis Sorciers de l'Araignée Noire".

 

Ensuite première épreuve !

Il s'agissait de récupérer la recette de la potion magique auprès du Vénérable Grand Maître Sorcier. Pour cela, nous avons organisé un jeu de chaises musicales coopératif. Le principe reste le même que le jeu traditionnel : on met de la musique pendant laquelle les enfants tournent autour de chaises. Il y a une chaise de moins que de participants. Quand la musique s'arrête, chacun doit s'assoir sur une chaise. On retire une chaise à chaque tour. Mais contrairement à la version classique, dans la version coopérative personne n'est éliminé. Les enfants doivent trouver le moyen de TOUS s'assoir sur les chaises restantes. C'est donc l'équipe qui gagne (ou qui perd !) et il faut réfléchir ensemble et s'entraider pour réussir.

Au début, c'est facile !

IMG_1032

 

Mais ensuite ça se corse. Voilà ce que ça donne avec deux chaises :

 

IMG_1035

 

Et avec une seule, il faut avoir de l'imagination ! Les enfants s'en sont bien tirés : un empilement de quatre sur l'assise et trois perchés debout sur les cotés.

 

IMG_1038

 

Ça a été fugace mais il y a eu un moment où ils ont tous été dessus et où aucun pied ne touchait par terre !! Ils avaient remporté l'épreuve ! Alors le Vénérable Grand Maître Sorcier leur a donné la recette de la potion magique.

 

IMG_1247   IMG_1248

 

À partir de là, il s'agissait de collecter les ingrédients de la potion.

 

On s'est tout de suite attaqué au premier ingrédient : les Yeux de Dragon !

Pour gagner la boîte à yeux (beuuuurk !), les enfants devaient réussir tous ensemble à collecter des cartes d'instruments de musique. Et pour ce faire, j'avais préparé un jeu de cartes en collant des images d'instruments sur des Bristol. À tour de rôle chaque enfant venait voir la carte que je lui montrais puis il devait le faire deviner aux autres en le mimant ou en imitant le son. Mais attention, une seule réponse était autorisée. Il y a donc eu des tractations ! Le groupe d'enfants désignait à chaque tour un porte-parole qui venait me donner la réponse. Si c'était la bonne réponse, les enfants remportaient la carte, sinon elle était perdue. L'épreuve était gagnée lorsque chacun avait réussi à faire deviner un instrument aux autres et que le groupe avait donc collecté 8 cartes. Ce jeu a bien marché et les enfants ont dû développer leur sens de la conciliation. Ça a un peu calmé les esprits après l'excitation générée par les chaises musicales.

À la fin du jeu, les enfants ont donné toutes leurs cartes au Vénérable Grand Maître Sorcier qui leur a remis en échange... La Boîte à Yeux !

 

IMG_1084

 

Il fallait ensuite retrouver les yeux de dragon parmi tous les yeux que contenait la boîte. Je pensais que ça serait hyper facile mais là curieusement, les enfants ont eu du mal. Je les ai aidés à classer les yeux par paire, puis à repérer ceux qui étaient vraiment différents des autres. Ils ont fini par isoler les yeux avec les pupilles étoilées.

 

IMG_1044

 

Ensuite, j'ai proposé à chaque enfants de choisir une paire d'yeux et je leur ai demandé de me faire une horrible grimace de sorcier avec leurs faux yeux. Clic clac, un petit coup de photo et c'était dans la boîte. Ils sont vraiment méconnaissables et tout à fait affreux, non ?

 

121020_Anniversaire Naëlia copainsUne toute petite sorcière s'est invitée à la fête ! Mais celle-ci, elle était toute mignonne ;-))

 

Après la séance photo, on s'est attaqué à la préparation des philtres d'amitié.

J'ai donné à chaque enfant un tube à essai en guise de récipient, et une paille en guise de pipette. Nous avons versé dans des verres en plastique transparents un peu des différents ingrédients rebaptisés par nos soins.

 

IMG_1064

 

Les enfant disposaient donc de liquides multicolores aux noms évocateurs : Sang de dragon furieux, Larmes de licorne, Bave de limace, Bouillon d'oeuf pourri, Élixir de rayons de pleine lune, Jus de Fleurs de Jeunesse Eternelle ou encore Sirop de Moustaches de Chat Noir. En piochant dans les verres avec leur pailles, ils ont composé chacun leur philtre d'amitié.

 

IMG_1061

 

Et ils ont réussi à obtenir des très jolies couleurs. Je crois pouvoir dire qu'ils ont beaucoup aimé cette activité. Ils y sont restés un bon moment, calmes et concentrés. Oui, oui, vous avez bien lu : 8 gamins ensemble calmes et concentrés !!

 

IMG_1070  IMG_1071

 

Quand ils ont eu terminé, ils ont déposé leur tube sur le portoir et ainsi on a obtenu 8 très jolis tubes à essai colorés.

 

Puisque tout le monde était à table, on en a profité pour rassasier les apprentis-sorciers !

Pour les détails du goûter, je vous renvois vers le billet sur les préparatifs.

 

IMG_1073Trop chouette, cette forêt de chapeaux pointus !

 

Les chapeaux de sorcières ont eu beaucoup de succès même s'ils auraient été meilleurs faits le jour même, car ils avaient un peu ramolli. Par contre j'ai été déçue par les pop cakes. Les têtes de sorcières étaient très attirantes mais le goût était bof bof. À vraiment faire avec un quatre-quart maison... Heureusement il y avait les baguettes de sorcier pour se rattraper (très bonnes !), du pop corn, des bonbons et une tarte aux framboises qu'on avait achetée plus comme support à bougies qu'autre chose car les enfants n'avaient plus vraiment faim pour en profiter.

 

IMG_1081-001

 

Après le goûter, on était de nouveau pleins d'énergie pour la suite des épreuves.

C'était le bon moment pour une activité un peu plus tonique ! Les enfants devaient trouver des ailes de Fée de Rosée. Pour les aider, le Vénérable Grand Maître Sorcier leur a donné un indice : "La petite Fée de Rosée à été mangée par la grosse méchante sorcière. Mais les ailes sont resté coincées dans son gosier."

Vous avez deviné ? Non ? Je peux vous dire que les enfants, eux, n'ont pas mis longtemps à comprendre qu'ils devaient exploser la tête de sorcière suspendue au milieu de la pièce pour récupérer les précieuses ailes !

En avant donc pour dégommer la pinata ! Tour à tour, les enfants, les yeux bandés, ont donné des grands coups de balai de sorcière dans la pinata. L'excitation était à son comble et ça hurlait dans tous les sens ! Nous, on s'est bien marrés à les voir les faire : les timides, les doux, les explosifs, les balèzes, ceux qui avaient déjà de l'expérience...

 

IMG_1089

 

Mais, notre pinata était trrrrrèèèès solide ! Si bien qu'il a finalement fallu l'aide du Vénérable Grand Maître Sorcier (qui avait très envie de jouer aussi les aider) pour en venir à bout ! À un moment, la pinata a cédé et il y a eu une pluie de confettis et de serpentins dans tout le salon (abnégation... c'était très joli). Les enfants se sont précipités en hurlant (je me demande encore comment MicroPoulette a réussi à dormir dans tout ce capharnaüm), pour récupérer les langues de belle-mères et les bonbons. Ils s'en sont donné à cœur joie pour improviser un concert de pouët et pour se lancer des confettis. Et quand Asia a réussi à dénicher les ailes de fée parmi les confettis, c'était l'hystérie ! Gros gros succès !!

 

IMG_1092

 

Bien sur, après ça il fallait calmer un peu le jeu.

 

C'était le bon moment pour l'avant dernière épreuve : la confection de la poudre d'arc en ciel.

Je les ai fait s'assoir en rond par terre et j'ai placé ceci devant eux :

 

IMG_0987

 

Je leur ai expliqué que pour créer la poudre d'arc en ciel, il allait falloir utiliser la magie et qu'on allait voir si chacun avait assez de fluide magique pour devenir un vrai sorcier. Ils ont donc pointé leur index vers les petits pots de poudre blanche, fermé les yeux et dit la formule magique en se concentrant très fort : "transformata coloratour expressivus".

Ensuite chacun a attrapé son bocal et l'a secoué très fort pendant longtemps. À un moment, la couleur a commencé à apparaître chez l'un puis chez l'autre et là, je peux vous dire qu'ils ont été bluffés ! On a continué d'agiter et on a fini par obtenir ceci :

 

IMG_1086

 

Je sais, la photo est pourrie mais c'est pas d'ma faute, c'est MiniPoulette qui a cassé mon APN la semaine dernière en le laissant tomber par terre (j'aime ma fille...). N'empêche que même avec le flou (j'aime mon IPhone...), on voit que c'est joli !

C'était bien beau mais comment on allait faire pour fournir UNE pincée de poudre d'arc-en-ciel ?? Les enfants ont trouvé tous seuls : on a mis une couche de chaque poudre dans un petit pot vide pour créer l'arc-en-ciel et puis on a agité ! Suffisait d'y penser ! Et vous, vous avez trouvé le truc du tour de magie ? Allez j'attends vos idées dans les comm', réponse dans quelques jours !

En attendant, chaque enfant a pu repartir avec son pot de poudre colorée et j'ai eu un super succès avec cette épreuve si j'en juge par les commentaires des enfants, mais aussi des frères et sœurs et des parents !

 

Mais l'heure tournait, il était temps de s'attaquer à la dernière épreuve : récupérer la peau d'une araignée géante.

Là encore, j'avais prévu une épreuve un peu magique, faisant appel à la sagacité des enfants. Je leur ai donné une énigme écrite à l'encre invisible, qui indiquait où trouver l'araignée géante. Encore fallait-il réussir à faire apparaître les écritures sur le parchemin. J'ai eu droit à plein d'idées, originales, cocasses, incongrues mais c'est finalement MaxiPoulette qui a trouvé la solution : chauffer le parchemin pour révéler l'encre. Elle a proposé d'utiliser un fer à repasser mais j'ai préféré rester dans le folklore du thème et utiliser une grosse bougie pleine de coulures de cire dans un joli bougeoir en fer forgé. Un peu d'incantations magiques pour l'ambiance et l'écriture est apparue devant les yeux éberlués des petits apprentis sorciers.

 

IMG_1007

 

Il fallait ensuie suivre les instructions mentionnées sur le parchemin : dénicher l'araignée dans son antre obscure (le tambour du lave linge, oui, bon...), la transformer en statue grâce à la formule magique "immobilis mortatem" dite impérativement à voix basse pour ne pas réveiller MicroPoulette que ça marche, puis récupérer sa peau.

C'était trop mignon de les voir se serrer les uns contre les autres pour affronter l'araignée, puis chuchoter la formule (ils l'ont dite deux fois pour être bien sûrs que la Bête était morte !). Un apprenti sorcier courageux a attrapé la bestiole en latex (ma foi plutôt réaliste, pour un gadget à 98 centimes d'euros) et on a entendu un murmure de dégoût dans l'assistance. Y'en a même une qui m'a demandé, vaguement inquiète, si c'était une vraie ou une fausse... Un peu impressionnés, les gamins, mais juste ce qu'il faut !

 

Vraiment impressionnés, c'est ensuite qu'ils allaient l'être. Car tous les ingrédients ayant été réunis, le moment était venu de les assembler et de vérifier si les épreuves avaient été réussies.

J'ai amené mon grand chaudron sur la table, puis je leur ai demandé de me donner les ingrédients un à un. Ils ont bien veillé à me les donner de la main gauche, comme le stipulait la formule !

 

IMG_1110

 

Moi j'ai mis les ingrédients au fur et à mesure dans le chaudron en marmonnant des incantations à chaque fois. Et au dernier ingrédient - le philtre d'amitié - tadaaammm ! Stupeur et tremblements, le chaudron s'est mis à fumer !

 

IMG_1112

 

J'ai continué mes incantations le temps que la fumée se dissipe et puis j'ai sorti de mon chaudron les instruments de musique (des kazous achetés pas cher chez Fiesta Party) qui semblaient être apparus comme par enchantement.

Là, je peux vous dire qu'il y a eu un grand silence et que les enfants étaient vraiment scotchés.

Allez, puisque c'est vous , je vous donne le truc. Dans mon chaudron, j'avais mis, outre les kazous, un petit récipient rempli de carboglace. La carboglace, ou neige carbonique, a la propriété de se sublimer au contact d'un liquide, c'est-à-dire qu'elle passe directement de l'état solide à l'état gazeux. Donc il suffit que le dernier ingrédient de la potion soit liquide. Lorsqu'on le verse sur la carboglace, celle-ci se met à fumer. Et l'effet devient magique. J'ai emprunté cette super idée à Ciloubidouille et c'est ma copine Nath qui m'a permis de la réaliser en me fournissant la carboglace (un immense merci, Nath). Ceci dit, si on n'a pas de copine Nath, on peut commander la carboglace sur internet (mais c'est un peu cher).

 

Vous voulez connaître le dénouement de notre histoire ?

J'ai demandé aux apprentis sorciers de jouer "Joyeux Anniversaire" avec leur kazous (ça a d'ailleurs été le seul fiasco de cet anniversaire car les kazous ne marchaient pas bien. Ça m'apprendra à acheter du matos made in China pas cher...). Et on est allés voir si les cadeaux de MaxiPoulette étaient revenus. Eh bien figurez vous que ça avait marché ! Ouf !! Chacun a pu offrir son cadeau à Naëlia qui était ravie d'ouvrir ses paquets.

Les apprentis sorciers avaient donc réussi leur mission ! Nous avons vérifié ensemble si - par chance - la mélodie des kazous n'aurait pas fait apparaître d'autres cadeaux. Eh bien, figurez vous que le chaudron contenait des petits sacs orangés marqué au prénom de chaque apprenti sorcier et remplis de petits cadeaux. Je vous renvoie encore une fois au billet Préparatifs pour en savoir plus.

 

IMG_1005

 

Pour terminer l'après-midi avant que les parents n'arrivent, nous avons organisé une remise des diplômes. Eh oui, puisqu'ils avaient réussi toutes les epreuves, ils étaient devenus de vrais sorciers et sorcières. Pour officialiser cette réussite, je leur ai remis à chacun une baguette magique et leur diplôme de sorcier.

 

121018_Anniversaire Naëlia

 

Pour savoir comment j'ai fabriqué les baguettes, allez voir aux préparatifs. Pour le diplôme, j'ai profité de l'atelier "préparation des philtres d'amitié" pour imprimer les photos prises avec les yeux de dragon puis je les ai glissées dans les boules transparentes préalablement remplies de confettis et d'une petite sorcière en carton. Montées en médaille sur une cordelette, ça a fait de chouettes diplômes. Les enfants ont adoré et ils étaient super fiers de pouvoir repartir chez eux avec leur diplôme autour du cou, leur baguette à la main et leur chapeaux sur la tête. Et c'est ainsi que c'est terminée l'après-midi !

 

Voilà, vous savez tout !

C'était un très chouette anniversaire. Il m'a demandé pas mal de préparation mais je me suis amusée comme une gamine et je crois que les enfants aussi. Il y en a même un qui a glissé à MaxiPoulette :"Naëlia, à ton anniversaire, on s'est amusé comme des fous !" En tout cas, j'en ai beaucoup entendu parlé les jours qui ont suivi ! Les mamans m'ont même reproché de leur avoir cassé la baraque !!

Quant à MaxiPoulette, elle a décrété que j'étais formidable comme Maman (sens de la mesure...) et que l'an prochain, le thème de son anniversaire serait de nouveau Les sorcières !

Alors que demander de plus ??

 

 EDIT du 23 décembre : Heureusement que vous êtes là pour me rappeler mes engagements ! Comme promis voilà comment faire la poudre d'arc en ciel.

C'est ultra simple, je suis sûre qu'en lisant la solution vous vous direz "mais comment n'y ai-je pas pensé tout seul ?!".

Vous prenez un petit récipient transparent avec un bouchon à vis. Il faut qu'il soit bien étanche. Vous versez un peu de sucre blanc au fond – disons sur 2-3 cm – au milieu duquel vous creusez une petite cupule. La cupule doit être bien au centre du récipient.

Vous versez aussi un peu de sucre dans une petite assiette. Ensuite, à l'aide d'une pointe de couteau, vous prélevez un tout petit peu de colorant alimentaire en gel (j'ai acheté les miens ici) que vous déposez délicatement dans l'assiette de sucre. Le sucre va s'amalgamer autour du gel de colorant et former une petite goutte de gel entourée de sucre. Avec une petite cuillère, il ne vous reste plus qu'à prélever la petite goutte et à la déposer délicatement au centre de votre récipient transparent, sur le lit de sucre, dans la cupule creusée à cet effet. Attention à ne pas toucher les bords, à bien centrer le colorant et à éviter qu'il ne roule sur la surface de sucre.

Ensuite, fastoche, on remplit le reste du récipient avec du sucre, et ainsi la bille de colorant devient totalement invisible. Laissez quand même deux ou trois centimètres vides en haut du récipient pour faciliter le secouage. On termine en fermant bien le récipient. Ensuite bien entendu, on évite d'agiter le récipient avant le jour J ! Il ne faut pas préparer les poudres trop à l'avance (la veille, c'est bon), pour ne pas que la couleur diffuse.

Au moment de révéler la couleur, il suffit de secouer énergétiquement le récipient et peu à peu le gel coloré va se diffuser dans tout le sucre et colorer tout le récipient. Si la couleur est récalcitrante à venir, on peut ouvrir le pot et mélanger avec une petite cuillère, ça marche aussi.

Voilà, vous savez tout ! C'est très facile à réaliser et ça fait beaucoup d'effet ! Les enfants se retrouveront avec du sucre coloré, tout à fait comestible et qu'ils seront ravis d'utiliser pour sucrer le yaourt par exemple. Ou comment joindre l'utile à l'agréable !!