Allez, vous avez été trèèèèèès patients, vous l'avez bien méritée, la suite de la saga Top Chef ! Mais bon, que voulez-vous, il y a eu les invitations, les préparatifs et puis ensuite, je ne sais pas ce qui c'est passé, il y a eu décembre... et puis janvier... et, comme qui dirait d'autres choses à faire dans la période !

Alors donc ! Un petit rappel peut-être ?

Cette année, MaxiPoulette a eu 10 ans et elle a commandé un anniversaire Top Chef ! Je dois dire que ça m'a bien inspirée ! Alors ni une, ni deux, après avoir préparé quelques invitations qui collaient bien au thème, on s'est lancé dans l'organisation d'un vrai concours de cuisine.

Côté déco, pour changer j'ai fait simple cette année !

Je me suis pas mal inspirée de Ciloubidouille pour créer :

Quelques gros bonbons accrochés au mur :

DSC05408

DSC05410

 

Des guirlandes de bonbons suspendues au plafond :

DSC05409

DSC05411

DSC05412

 

Et une affiche sur la porte, histoire de donner le ton dès l'arrivée des invités.

 

DSC05643

 

Côté préparatifs, là aussi, pas trop de travail.

J'ai préparé des toques en papier pour équiper les futurs cuisiniers (tuto à venir).

 

DSC05376

 

J'ai aussi décoré quelques grands carnets achetés chez Héma avec du papier Décopatch et un peu de masking tape pour les transformer en carnets de cuisine. A l'intérieur, j'ai collé en avance les recettes que les candidats Top Chef allaient préparer pendant la fête.

DSC05646

 

Enfin, j'ai acheté quelques spatules en bois chez Gifi dont j'ai décoré le manche avec du masking tape. Regroupées dans un joli bocal, ça fait un chouette effet !

 

DSC05417-001

 

Pour le goûter, c'était assez cool, car justement il était prévu que ça soit les apprentis Top Chef qui préparent le goûter d'anniversaire. LA bonne idée !! Du coup, j'ai pu investir un peu de temps dans la préparation d'un buffet de friandises conséquent, histoire d'entrenir l'energie et la motivation des candidats !

Pour ça, j'ai fabriqué une structure en polystyrène que j'ai découpée dans une plaque de polystyrène épaisse puis que j'ai peinte à la bombe. Une fois la structure fixée sur un support, je l'ai recouverte de bonbons piqués sur des cure-dents. 

 

DSC05364

 

Les poulettes m'ont bien aidées dans la tâche (moyennant quelques prélèvements, ahem...).

DSC05363

 

DSC05373

J'ai ensuite rempli des verrines larges avec des pop corn caramélisés. Puis j'ai recouvert les verrines de mini-toques de patissier, préparées sur le même schéma que les toques des enfants. Un petit macaron Top Chef pour la touche de couleur et voilà ! Ambiance cuisine assurée ! 

 

DSC05399

 

DSC05420-001

 

Avec MaxiPoulette, nous avons aussi préparé des tubes de chewing gum arc-en-ciel, en plaçant tout simplement des boules de chewing gum achetés chez Alinéa dans un tube translucide réalisé avec du papier cristal (trouvé chez Héma ou chez Truffaut) et fermé à chaque extrémité par un ruban de bolduc. Enfin, des jolis bocaux remplis de bonbons ont complété le buffet.

 

DSC05420

 

Une fois tout ceci mis en place, ça avait un air fort sympathique, pas vrai ?

 

DSC05417

 

A 14h25, on était fin prêts...

DSC05421

 

Et à 14h30, les invités sont arrivés ! Je n'avais pas demandé d'amener du matériel, mais certains étaient déjà au taquet et sont arrivés avec leur tablier de cuisine ou leur livre de recettes !

Une fois que tout le monde a été là, on a pu constituer les équipes. Deux équipes de trois cuisiniers ont été tirées au sort (pour éviter les histoires...). On a donc eu l'équipe Coquillette et l'équipe Chocolat. J'ai ensuite expliqué aux concurrents qu'ils allaient s'affronter sur 7 épreuves en lien avec la cuisine, avec pour objectif final de préparer un bon goûter d'anniversaire pour MaxiPoulette. Le jury serait constitué des enfants eux-mêmes, de Papa Poule et de moi-même. A la fin de l'anniversaire, on désignerait l'équipe gagnante et le vainqueur Top Chef ! Les enfants joueraient donc à la fois en équipe et en individuel, sur des épreuves en temps limité (génial ça, pour tenir le timing !).

 

Pour la première épreuve, il s'agissait de customiser sa tenue de chef . J'ai donc distribué à chaque enfant un tablier de cuisine blanc (acheté chez Butinette) et une toque en papier fabriquée par mes soins. J'ai mis à leur disposition de la peinture et des feutres textile, des pochoirs, du flex à découper, des petits accessoires à coller et c'était parti pour 45 minutes d'épreuve.

 

DSC05423-001

Une fois l'épreuve terminée, ils ont tous levé les mains comme dans la vraie émission (à croire qu'ils la regardent, mais vu l'heure de diffusion, j'ose espérer que c'est en replay !) et nous avons étalé les tabliers sur le sol. Chaque enfant devait ensuite classer les tabliers selon son ordre de préférence, sans noter le sien bien sûr. On a additionné tous les points pour obtenir le classement final.

 

Seconde épreuve : le concours de la plus grande épluchure.

J'ai installé les deux équipes autour de la table et j'ai donné à chacune un épluche-légume. Chaque candidat a reçu une pomme et a eu trois essais pour réaliser la plus longue épluchure possible. A la fin de l'épreuve (15 min), on a mesuré les épluchures et classé les candidats par taille d'épluchure décroissante. On a aussi calculé la longueur cumulée des épluchures de chaque équipe.

 

DSC05425

Cette épreuve a été une surprise parce que je pensais qu'elle serait facile pour les apprentis cuisiniers et finalement j'ai réalisé qu'ils ne savaient pas très bien se servir d'un épluche-légume ! Du coup il aurait peut-être été plus adapté de leur faire éplucher la pomme en entier et de classer les candidats selon le temps mis pour mettre la pomme à nu.

Mon idée au départ était d'utiliser les pommes pour en faire une compote pour le gouter mais je n'ai pas eu le temps de la réaliser pendant l'anniversaire.

A l'issue des deux premières épreuves, il y avait un premier lot à gagner : les cuillères en bois décorées, qui ont fait un vrai succès et qui allaient être bien utiles pour la suite. Le candidat classé premier à l'issue des deux premières épreuves a eu le droit de choisir sa cuillère en premier, et ainsi de suite jusqu'au dernier. Evidemment, il y avait le droit de mener des pourparlers pour d'eventuels échanges ;-). J'avais prévu une cuillère de plus, comme ça même le dernier candidat a eu du choix.

 

Il était temps de passer aux choses sérieuses : la patisserie !

L'épreuve de patisserie était la plus attendue et aussi le pivot de l'après-midi. Beaucoup de pression de la part des candidats pour ne pas se rater sur le goûter ! Nous leur avions laissé 30 min (hors cuisson) pour réaliser chacun une recette de gâteau. Pour gagner du temps sur les cuissons, j'ai retenu deux recettes de muffins. L'équipe qui avait le plus de points à ce stade du concours a tiré au sort le premier la recette. L'autre équipe s'est vue attribuer la seconde. Il y a donc eu des mi-cuits au chocolat coeur coulant au carambar d'une part, et des muffins aux framboises et pépites de chocolat blanc d'autre part.

 

DSC05436-001

 

Nous leur avons fourni les ingrédients, un saladier, une balance, la recette et c'était parti. Equipés de leurs tabliers, toques et cuillères en bois, ils se sont lancés avec enthousiasme. Chacun des adultes a coaché une équipe, pour être sûr d'éviter le fiasco total (et s'assurer d'avoir de quoi faire le goûter à terme, ahem !!) mais à vrai dire, ils n'en ont pas vraiment eu besoin.

 

DSC05430-001

 

J'avoue avoir été impressionnée par leur capacité à s'organiser en équipe. Ils se sont distribué les rôles, ont évalué ce qui pouvait être faire en parallèle, vérifié qu'ils n'avaient rien oublié et tout ceci dans la bonne humeur.

 

DSC05435

 

Chacun a mis la main à la pâte, chacun a apporté sa petite touche, ils ont même innové pour rendre la recette encore plus appétissante, bref, ils s'en sont sortis comme des chefs. Ils n'avaient pas tous le même niveau de dextérité ou d'expérience, mais ils se sont bien entraidés, se refilant leurs trucs et tours de main. Ca a aussi été l'occasion d'apprendre quelques techniques nouvelles, comme par exemple détailler des pépites de chocolat à partir d'une tablette ou encore réaliser un coeur coulant, ou encore clarifier les oeufs et monter les blancs en neige.

 

DSC05433

 

C'était un peu l'excitation sur les 5 dernières minutes pour terminer dans les temps, mais ça l'a fait. A la fin de l'épreuve, j'ai enfourné les patisseries et même si je leur avais dit que je m'occupais de gérer les cuissons, ils sont venus régulièrement suivre leurs chefs d'oeuvre ! Note aux gentils organisateurs : pour le timing,veillez bien à placer cette épreuve assez tôt dans l'après-midi pour que les patisseries aient le temps de cuire et de refroidir avant le goûter.

 

DSC05440

 

Nous n'avions pas défini de classement pour cette épreuve, mais juste décidé d'attribuer un point à chacun si le jury trouvait que la recette était bonne, et zéro si c'était totalement raté ou pas terminé. Vous aurez deviné qu'à la dégustation, tout le monde a récolté un point supplémentaire. 

 

La quatrième épreuve était un Kim du goût

Après l'excitation de l'épreuve de patisserie, on a un peu calmé les troupes en organisant un jeu plus tranquille, sans chronomètre. Le but du Kim du goût est de reconnaître des aliments que l'on déguste les yeux bandés. Pour ce jeu, nous avons travaillé par équipe. Nous avons bandé les yeux de tout le monde, pour ne pas risquer les fuites entre coéquipiers, et nous avons fait déguster le même aliment en même temps à un représentant de chaque équipe.

Pour les aliments, j'ai fait simple, c'est à dire que j'ai pris ce que j'avais dans mon frigo ou mes placards: du chocolat, des morceaux d'ananas, de banane, de carotte, de betterave, des amandes, des cubes de comté, des abricots secs, du concentré de tomate, des pruneaux, des framboises, du raisin, bref ce que j'avais sous la main...

 

DSC05416

 

Pas de soucis particulier sur cette épreuve, ils ont trouvé assez vite. La seule difficulté c'est d'éviter les aversions fortes, genre je déteste le fromage ou j'aime pas l'ananas mais bon, comme le choix s'est fait au hasard, c'est du domaine du coup de bol ;-). L'épreuve a duré environ 20 min, pour une dizaine d'aliments différents.

 

Pour la cinquième épreuve, on a attaqué le thème des gourmandises, avec une épreuve de fabrication et décoration de sucettes en chocolat. C'est une épreuve qui a beaucoup plu. Là encore, pas de classement, il suffisait que chacun ait terminé de mouler et décorer ses deux sucettes dans le temps imparti (20 min) pour marquer un point. 

Cette épreuve a nécessité un peu de matériel : j'avais acheté sur internet deux plaques silicone spéciales sucettes en chocolat, livrées avec leurs bâtonnets. J'ai également fourni des petites décorations en sucre qu'on trouve dans n'importe quel rayon de scrapcooking (étoiles en sucre, vermicelles colorés, petites billes multicolores etc).

 

DSC05442

 

La recette est très simple, mais ce sont eux qui ont tout pris en charge : il suffit de faire fondre du chocolat (chocolat au lait pour cete fois) au micro-ondes ou au bain marie, de bien lisser la ganache obtenue et de la couler proprement dans les moules. Ensuite, on insère un batônnet dans l'encoche prévue en l'enfonçant bien dans le chocolat, on décore et hop ! au congélateur pendant 1h30.

 

 

DSC05444

J'avais prévu de jolies pochettes cristal pour emballer les sucettes après démoulage, ce qui fait que chacun a pu les remporter chez lui à la fin de la fête.

 

 La dernière épreuve avant le goûter était une épreuve autour du dressage de la table.

Nous leur avons proposé de préparer des verres à cocktail décorés par un liseré de sucre glacé et coloré. Ultra simple à faire mais c'était l'occasion de fabriquer du sucre coloré qui avait déjà fait forte impression lors de l'anniversaire des sorcières et finalement le verre a fait son petit effet.

Le principe est simple : on prépare à l'avance quelques jolis récipients transparents (j'ai pris des piluliers en plastique mais des petits bocaux en verre font très bien l'affaire) qu'on remplit de sucre blanc tout bête. Ensuite, on dépose une pointe de couteau de colorant alimentaire en gel dans le sucre (les candidats choisissent leur couleur bien sûr), et on mélange activement avec le manche d'une cuillère ou une baguette chinoise jusqu'à ce que la couleur se répartisse uniformément.

 

DSC05446

 

Et voilà le sucre est prêt à être utilisé pour colorer les verres ou bien les laitages ;-). Là aussi ils ont ramené leur bocal chez eux (et épaté les grands frères et grandes soeurs !).

 

DSC05451

 

Pour la suite, ils ont juste eu à tremper les verres dans du jus de citron, puis dans leur sucre coloré pour réaliser de beaux verres givrés, dans lesquels ils ont eu plaisir à déguster leurs boissons.

 

DSC05455

 

Le seul souci avec cette épreuve, c'est qu'il peut y avoir quelques dommages collatéraux (attention, âmes sensibles s'abstenir !)...

 

DSC05452

 

Disons que les gourmands sont vite repérés ;-)

 

Après ça, ils avaient bien mérité la pause goûter et cadeaux !

Vers 17h15, tout était prêt pour le goûter et ils ont pu dresser leur table d'anniversaire et poser dessus tous leurs préparatifs. Ils ont ensuite goûté et dégusté leurs créations avec grand plaisir. Et pour une fois, les gâteaux ne me sont pas restés sur les bras ;-)).

MaxiPoulette a soufflé ses bougies comme il se doit...

 

DSC05457

 

Puis, on a fait la distribution des cadeaux, qui reste un moment toujours très apprécié !

 

Pour finir l'après-midi en beauté, on avait prévu une septième et dernière épreuve un peu plus tonique, histoire de relancer l'ambiance après le goûter : on a organisé une course de garçon de café. Bah oui, parce que dans la cuisine, il y a aussi le service, pardi ! C'est l'épreuve qui a remporté le plus de succès, et de loin ! Ils ont tous A-D-O-R-E !

 

DSC05462-001

 

Nous avons donc préparé un parcours semé d'embûches dans la maison, avec des obstacles à enjamber, des passages bas de plafond, des goulôts d'étranglement, des objets à ramasser.

 

DSC05466

 

Les candidats ont joué en équipe sur la base d'un relais, mais ils ont aussi été chronométrés individuellement. Chacun avait un plateau de service, sur lequel était placé un verre et une bouteille. Celui qui renversait son verre ou sa bouteille devait revenir au début du parcours et recommencer. Je préviens tout de suite les âmes sensibles que mon salon n'a subi aucun dégât des eaux lors de cette épreuve, et pour cause, j'avais remplacé l'eau des verres (en plastique) par des petits galets ronds (il faut lester un peu les verres quand même) et les bouteilles (en plastique) étaient bouchées.

Pour corser l'épreuve, les deux adversaires courraient en même temps sur le même parcours. Au milieu du parcours, j'avais placé par terre une boîte à oeufs remplies de faux oeufs en bois. Chacun devait en ramasser un et le placer sur son plateau avant de terminer le parcours.

 

DSC05464

 

Il y en a eu des rebondissements dans cette course ! Et des oeufs oubliés ! Et des bouteilles renversées ! Et des embouteillages pour passer sous la table ! Trop trop drôle ! Ils se sont tellement éclatés qu'ils nous ont réclamé deux autres manches pour se départager. Du coup, l'épreuve a duré 15 à 20 min au lieu des 10 min prévues au départ, mais ça valait le coup. L'équipe gagnante a été celle qui a remporté le plus de manches, et pour les classements individuels, on a pris le meilleur temps de chaque candidat, toutes manches confondues.

Tandis que les candidats Top Chef finissaient de se défouler sur un peu de musique, nous avons comptabilisé les points puis réuni les concurrents pour l'annonce des résultats.

Nous avons annoncé d'abord l'équipe gagante, puis les résultats individuels du dernier jusqu'au grand gagnant, qui a reçu un diplôme de Top Chef, signé de la main de tous les membres du jury. Nous avons également décrété que chaque candidat avait acquis le niveau de chef cuisinier, et pour les récompenser, chacun a reçu son carnet de recette personnalisé, et pré-rempli avec les recettes de la journée, de façon à ce qu'ils puissent les refaire chez eux. Ils ont bien aimé cette dernière attention, je crois.

Et puis chacun est reparti avec son carnet de recettes, sa toque, son tablier, sa cuillère en bois, son tube de chewing gum arc-en-ciel (ou ce qu'il en restait !..) son sucre coloré et ses deux sucettes en chocolat ! Et surtout, avec des bons souvenirs plein la tête et l'envie de revenir l'année prochaine !!

 

 

DSC05438-001

 

Quant à moi, je me suis beaucoup amusée sur ce thème, et régalée à encadrer des enfants que j'ai trouvé déjà bien grands, bien débrouillards et pleins d'envie d'apprendre et de faire par eux-même.

Des vrais chef, quoi !!